Pour en savoir plus, découvrez aux Éditions Belin « Kant et le chimpanzé ».

Kant et le chimpanzé. © Gellinger, Pixabay, DP
Kant et le chimpanzé. © Gellinger, Pixabay, DP

« Une exploration à la frontière entre l'Homme et l'animal. » Nous, êtres humains, sommes issus d'une longue évolution, minérale et cosmique d'abord, biologique et terrestre ensuite. Pour certains, nous aurions définitivement rompu avec un héritage ancestral qui faisait de nous des bêtes. Nous seuls serions capables du sens du bien et du sens du beau. Nous seuls serions doués de morale. Il existerait ainsi un fossé infranchissable entre le grand philosophe Emmanuel Kant et nos cousins les chimpanzés.

Ou bien, au contraire, faut-il considérer que la morale et l'esthétique chez l'Homme plongent leurs racines dans le terreau de la nature ? Les animaux ne sont-ils pas, eux, aussi capables de dévouement pour leurs proches ? Nos cousins les primatesprimates ne peuvent-ils pas éprouver eux aussi des sentiments en face d'une belle (d'un beau) chimpanzéchimpanzé ? Bref, la découverte des « cultures animales » n'amène-t-elle pas à concevoir davantage de continuité entre l'Homme et l'animal ?

En s'appuyant sur les connaissances les plus actuelles de l'éthologieéthologie et de la biologie, l'auteur s'attache à démontrer ce que nous devons à l'animalité et ce qui fait notre être propre. C'est une nouvelle vision de l'être humain qu'il propose.

Autres livres

  • Antonini, Jean, (Sous la direction de) Anthologie du haïku en France. Aléas, Lyon, France, 2003
  • Chapouthier, Georges, Biologie de la mémoire. Odile Jacob, Paris, 2006
  • Chapouthier, Georges, L'homme, ce singe en mosaïque. Odile Jacob, Paris, 2001
  • Chapouthier, Georges, La  complexité de l'évolution. Pour la Science, N° 314, pp. 78-81, 2003
  • Chapouthier, Georges, L'homme un pont entre  deux mondes : nature et culture. Le philosophoire, N° 23 (L'humain), pp. 89-103, 2004
  • De Waal, Frans, Le bon singe ; les bases naturelles de la morale. Bayard éditions, Paris, 1997
  • De Waal, Frans, Quand les singes prennent le thé (De la culture animale). Fayard, Paris, 2001
  • Delacour, Jean, Biologie de la conscience. Presses Universitaires de France, Paris, 1994
  • Delacour, Jean, Une introduction aux neurosiences cognitives. DeBoeck, Paris-Bruxelles, 1998
  • Friedenkraft, Georges, Style et esprit des haïkou en français. Bulletin des Anciens Elèves de l'INALCO, N° Avril, pp. 113-120, 2002
  • Lestel, Dominique, Les origines animales de la culture. Flammarion, Paris, 2001
  • Marler, Peter, and Hamilton, W, Mechanisms of Animal Behavior. John  Wiley & sons,, New York, London, Sidney, 1968
  • Matras, Jean-Jacques, and Chapouthier, Georges, (1983). Un objet très singulier : le cerveaucerveau de l'homme. La jaune et la rouge, N° 387, pp 29-35, 1983
  • Ohno, S, Evolution by gene duplication. Springer Verlag, Munich, 1970
  • Proust, Joëlle, Les animaux pensent-ils ? Bayard, Paris, 2003
  • Robert, Stéphane, L'épaisseur du langage et la linéarité de l'énoncé : vers un modèle énonciatif de production. In A. Ouattara (Ed.), Parcours énonciatifs et parcours interprétatifs ; Théories et applicationsapplications, pp. 255-274. Ophrys, Paris-Gap, 2003
  • Schoenemann, P, Sheehan, M, and Glotzer, L, Prefrontal white matter volumevolume is disproportionately larger in humans than in other primates. Nature Neurosci. 8(2), 242-252, 2005