Cela vous intéressera aussi

C'est en 1996 que le CNESCNES a décidé de lancer le développement de la filière de mini satellites Proteus (Plate-forme Reconfigurable pour l'Observation, les Télécommunications et les Usages scientifiques) conjointement avec le satellite JasonJason 1 premier utilisateur de cette filière. Elle veut répondre aux besoins des satellites de la classe 500 kg/700 kgkg sur les orbitesorbites basses dans les différentes disciplines de la science et des applicationsapplications.

Rompant avec les visées stratégiques des grands programmes spatiaux, cette filière de petits satellites repose sur des considérations essentiellement économiques et c'est le critère de coût qui est à la base des principaux choix techniques et industriels. L'objectif principal est de réduire le coût d'accès à l'espace et donc de favoriser l'émergenceémergence de nouvelles missions.

Après une consultation industrielle auprès des maîtres d'œuvremaîtres d'œuvre nationaux de l'époque, Aérospatiale Cannes (aujourd'hui Alcatel Alenia Space) est retenu comme maître d'œuvre industriel et un partenariat est mis en place avec le CNES pour le développement de la plate-forme et du segment sol de commande et contrôle associé. C'est une équipe intégrée CNES/Alcatel qui a réalisé la conception du produit Proteus dont la réalisation industrielle de la plate-forme et des satellites associés revient à Alcatel conformément à l'accord de partenariat, le CNES restant maître d'œuvre de ses propres missions.

Le lancement de JASON 1, premier satellite Proteus, le 7 décembre 2001 a finalisé avec succès l'étape initiale de développement de la filière. Ce satellite réalisé en coopération avec la NASANASA et successeur de TOPEX/POSEIDONTOPEX/POSEIDON, fonctionne toujours nominalement en orbite à la satisfaction des utilisateurs des données altimétriques. Il a permis de vérifier la duréedurée de vie orbitaleorbitale de 3 ans spécifiée à Proteus.

Depuis, plusieurs autres missions sont en cours de développement et profitent du savoir faire acquis lors du développement générique. Le prochain lancement prévu est celui de CALIPSOCALIPSO qui est une mission également réalisée en coopération avec la NASA.

Par ailleurs, prolongeant la démarche des petits satellites vers la gamme microsatellitemicrosatellite, le CNES a également mis en place depuis 1998 la filière MyriadeMyriade.