Sciences

Conductimétrie

DéfinitionClassé sous :physique , conductimétrie , conductance
Le chlorure de potassium est souvent utilisé, en conductimétrie, comme solution étalon. © Walkerma, Wikipedia, DP

Le terme de conductimétrie désigne une méthode de mesure des propriétés conductrices d'une solution. Cela permet de déterminer la concentration des ions contenus dans la solution étudiée. La conductimétrie peut ainsi servir dans les opérations de dosage ou de détermination de la cinétique d'une réaction.

Principe de la conductimétrie

Une cellule de conductimétrie est constituée de deux électrodes, de plaques identiques et parallèles et recouvertes de noir de platine. Ces électrodes sont reliées à un générateur de tension. Une fois la cellule plongée dans la solution ionique, on fait varier la tension à ses bornes et on mesure l'intensité du courant qui la traverse.

Le conductimètre s'appuie sur la loi d'Ohm :

U = R x I

où U représente la tension donnée en volts, I l'intensité exprimée en ampères et R la résistance exprimée en ohms.

Il donne ensuite une valeur de la conductance G, exprimée en siemens, sachant que :

G = 1/R

Comment mesurer la conductivité d’une solution ?

La cellule de conductimétrie doit, au préalable, être étalonnée. En effet, la conductance mesurée dépend aussi de la géométrie des électrodes. Pour étalonner la cellule, on utilise généralement une solution de chlorure de potassium (KCl) dont la conductivité est connue. Les mesures se font ensuite sous agitation magnétique en veillant à placer la cellule au centre du bécher.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi