Osiris-Rex est la première mission américaine de retour d’échantillons d’un astéroïde. Cette sonde a été construite par la société Lockheed-Martin. © Nasa

Sciences

Osiris-Rex

DéfinitionClassé sous :Osiris-Rex , astéroïdes , Nasa

Osiris-REx (Origins-Spectral Interpretation-Resource Identification-Security- Regolith Explorer) est une sonde de retour d'échantillons de la Nasa qui doit rapporter sur Terre des fragments de l'astéroïde Bennu. Cette sonde a été lancée en septembre 2016 par un lanceur Atlas V. Elle a rejoint Bennu en décembre 2018 et son retour sur Terre est prévu en 2023.

Comme instruments, Osiris-REx emporte une suite de trois caméras, un altimètre laser et trois spectromètres imageurs qui fonctionnent en lumière visible, infrarouge et dans les rayons X. Pour récupérer des échantillons de Bennu, elle utilisera un mécanisme de récolte conçu pour le faire de manière douce, sans élévation de température lors d'un « Touch-and-Go » de seulement cinq secondes. La Nasa prévoit d'en ramasser au moins 60 grammes mais viserait plusieurs centaines de grammes de régolithe de la surface de Bennu. Ces échantillons seront logés dans une capsule qui les rapportera sur Terre.

Bennu, le deuxième astéroïde le plus menaçant

Cet astéroïde n'a évidemment pas été choisi au hasard. Il est en effet susceptible d'entrer en collision avec la Terre et il est considéré comme le deuxième astéroïde le plus menaçant avec un risque de collision en 2175 et 2196. Son diamètre de 500 mètres, s'il n'est pas suffisant pour rayer l'espèce humaine de la carte, provoquera des dégâts considérables à l'échelle d'une région.

Bennu est aussi d'un très grand intérêt scientifique car il s'agit d'un objet primitif et carboné dont on suppose que la composition a conservé la mémoire du matériau initial présent lorsque s'est créé le Système solaire et à partir duquel se sont formées les planètes.

Parmi les autres objectifs, citons la mesure de l'effet Yarkovsky, effet thermique qui agit sur la trajectoire de l'astéroïde. La mesure précise de cet effet est importante car elle permettra d'affiner la trajectoire de Bennu qui, ne l'oublions pas, amène celui-ci à proximité de la Terre tous les six ans et dont l'orbite coupe celle de notre planète. De quoi mesurer plus précisément le risque de collision avec notre planète.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :