Vue d'artiste de la sonde traceur de gaz de la mission ExoMars 2016 de l'Agence spatiale européenne. © ESA, D. Ducros

Sciences

Orbiteur Traceur de Gaz (TGO)

DéfinitionClassé sous :ExoMars 2016 , TGO , Thales Aleina Space

TGO, acronyme de Trace Gaz Orbiter (Traceur de Gaz) est un satellite martien de l'Agence spatiale européenne construit par Thales Alenia Space dans le cadre de la mission ExoMars 2016. Développé et construit en France, dans l'usine cannoise de Thales Alenia Space, il a été lancé en mars 2016.

Ce satellite est conçu pour étudier avec une précision jamais atteinte la composition de l'atmosphère martienne et inventorier les gaz présents à l'état de traces, dont l'énigmatique méthane martien, et déterminer leur origine biologique ou géologique. Pour cela, il embarque les spectromètres optiques Nadir and Occultation for Mars Discovery (Nomad) et Atmospheric Chemistry Suite (ACS) ; ces derniers permettent d'identifier et de caractériser des molécules qui constituent moins de 1 % de l'atmosphère de Mars, non seulement le méthane mais aussi la vapeur d'eau, l'oxygène, le monoxyde de carbone et d'autres espèces encore non recensées.

Une technique innovante pour se mettre en orbite autour de Mars

TGO est arrivé autour de Mars le 19 octobre 2016 et, pour circulariser l'orbite, l'Agence spatiale européenne a utilisé, pour la première fois, la technique de l'aérofreinage, expérimentée avec Venus Express en juin 2014. Cette manœuvre consiste à utiliser l'atmosphère d'une planète pour modifier l'orbite d'un engin spatial. Dans le cas du TGO, le but a été d'amener le satellite sur une orbite circulaire à 400 kilomètres d'altitude inclinée à 74° avec une période de révolution de deux heures.

ExoMars 2016 comprenait également la capsule Schiaparelli, un démonstrateur de rentrée atmosphérique martien qui a voyagé jusqu'à Mars à bord du TGO. Malheureusement, la capsule a raté son atterrissage sur Mars et s'est écrasée contre sa surface. On retiendra qu'une partie très importante des objectifs de démonstration a été réalisée. La mission ExoMars 2016 s'inscrit dans le programme ExoMars de l'Agence spatiale européenne qui comprend deux missions. Celle de 2016 donc et celle qui sera lancée en juillet 2020, destinée à poser le rover Rosalind Franklin (ExoMars 2020) sur Mars équipé notamment d'une foreuse pour creuser jusqu'à deux mètres de profondeur.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi