Cela vous intéressera aussi

Premier élément de la septième ligne du tableau périodiquetableau périodique, le francium est aussi le dernier élément découvert directement dans la nature (plutôt que par synthèse).

Généralités

  • Symbole : Fr
  • Numéro atomique : 87
  • Électrons par niveau d'énergieénergie : 2, 8, 18, 32, 18, 8, 1
  • Masse atomique : 223 u
  • Isotopes les plus stables : 223Fr avec une demi-viedemi-vie de 21,48 minutes (100 %)
  • Série : métauxmétaux alcalins
  • Groupe, période, bloc : 1 (IAIA), 7, s
  • Densité : 1,87
  • Point de fusionfusion : 27 °C
  • Point d'ébullition : 676,85 °C

Historique du francium

C'est en purifiant du lanthanelanthane qui contenait de l'actiniumactinium que Marguerite Perey a découvert le francium en 1939. Celle-ci l'a nommé « francium » d'après son pays, la France.

Propriétés du francium

Dans les conditions ordinaires de température et de pressionpression, le francium est supposé solidesolide. C'est le moins stable des éléments à numéro atomiquenuméro atomique inférieur à 106 (seaborgiumseaborgium). En tant qu'alcalin, ses propriétés sont proches de celles du césiumcésium, avec qui il précipite sous la forme de plusieurs sels. Cette propriété peut être utilisée pour l'isoler. Le francium possède la plus faible électronégativité parmi tous les éléments.

Utilisation du francium

À cause de sa faible demi-vie, le francium n'a pas d'applicationsapplications commerciales. En revanche, des mesures de transitions entre niveaux d'énergie atomique ont été réalisées grâce à sa structure électronique relativement simple.

Produire du francium grâce à... de l'or

L'une des méthodes de synthèse du francium emploie... de l'or. Des atomesatomes de cet élément sont bombardés d'oxygèneoxygène 18 pour produire du francium 210, isolé ensuite grâce à la magnéto-optique.