Jupiter, Saturne, Mars et la Lune sont visibles alignées avant l'aube

Classé sous :Astronomie , lune , mars

Si vous êtes curieux, insomniaques ou d'inconditionnels amateurs de rendez-vous célestes, alors ne manquez pas ceux des 15 et 16 avril prochain, en deuxième partie de nuit.

La Lune, décroissante, va en effet successivement s'afficher aux côtés de Jupiter, puis de Saturne et ensuite, de Mars. Trois conjonctions avec trois planètes qui, vues de la Terre, resplendissent entre le sud-est et le sud deux heures avant les premières lueurs de l'aube. En dernier quartier, la Lune, qui s'en mêle, offre un magnifique spectacle à admirer aussi bien à l'œil nu, aux jumelles, avec une lunette ou un télescope. Ce qu'il vous faut surtout, en ces temps de confinement, est une vue imprenable entre l'horizon sud-est et sud. Que vous soyez en ville ou à la campagne.

La Lune en conjonction avec Jupiter et Saturne, le 15 avril 2020. © SkyGuide

Le 15 avril, notre satellite, distant de seulement 1,3 seconde-lumière, a d'abord rendez-vous avec les deux plus grosses planètes du Système solaire. Signalons au passage que l'une, Jupiter, n'est qu'à quelque 763 millions de la Terre (42,5 minutes-lumière) en ce moment et que l'autre, Saturne, est deux fois plus loin : avec 1,5 milliard de kilomètres (1,5 heure-lumière). Cela vous paraît beaucoup ? Eh bien, c'est tout près ! Et ce n'est pas grand chose en comparaison avec les étoiles visibles dans la même direction, appartenant aux constellations du Capricorne et du Sagittaire. Ces dernières ne sont pas à une ou deux heures-lumière mais à des dizaines, des centaines ou des milliers d'années-lumières...

La Lune en conjonction avec Mars, le 16 avril 2020. © SkyGuide

Le 16 avril, toujours entre 5 h et le lever du Soleil, la Lune gambade cette fois dans le Capricorne, en dessous de Mars. La Planète rouge est une voisine mais en ce moment, elle est tout de même éloignée de 202 millions de kilomètres. La lumière du Soleil qu'elle réfléchit met plus de 11 minutes pour arriver jusqu'à vous.

Partagez avec nous sur les réseaux sociaux vos photos et films de cette belle conjonction planétaire.

Et toujours, le soir : Vénus et les Pléiades. Superbe photo prise il y a quelques jours, quand la Lune traversait le Taureau. © Scott Aspinall, Apod (Nasa)