Sciences

T-shirts : exhibez le chic du geek Internet !

ActualitéClassé sous :Vie du site , Tech , geek

Montrez fièrement vos arobases grâce à trois collections de T-shirts, à porter l'été ou l'hiver derrière les doubles-vitrages.

Le modèle Geek étincelle pour femme.

Il ou elle est geek ? Offez-lui un arobase. Les chercheurs se perdent en conjectures pour expliquer l'origine de ce caractère spécial introduit en informatique, semble-t-il, par l'inventeur du courrier électronique, en 1972, Ray Tomlinson.

Cet ingénieur cherchait un caractère typographique qu'on ne trouve pas dans les mots courants pour séparer le nom du message de celui du destinataire (mais, question d'un ingénu : il fallait bien que ce caractère existât déjà sur le clavier et donc qu'il ait été déjà introduit dans la langue informatique et même dans le code ASCII).

Son nom, dit-on, viendrait d'une unité espagnole, l'arroba, héritée du monde arabe, où on l'appelait ar-roub. Il faudrait donc écrire arrobase mais il semble que l'usage ait fait tomber l'un des deux r. Les Anglais le prononcent at, ce qui convient bien au sens qu'on lui donne aujourd'hui.

Mais, sans doute, parions que c'est sa forme qui a fait son succès. Ce a se terminant par une ligne qui vient l'envelopper tout entier prête à mille interprétations. Dans d'autres pays, des dénominations imagées sont nées. Les Hongrois y voient un serpent, les Danois une trompe d'éléphant et les Italiens un escargot.

Notre dessinateur Fey, lui, le transforme en paires de lunettes, en mèche d'explosif ou en vague, puisqu'il faut bien surfer. Joyeux Noël @ vous tous et @ bientôt !

Cela vous intéressera aussi