Des physiciens de la City University de New York (États-Unis) imaginent qu’une forme de vie exotique qu’ils qualifient de « nucléaire » pourrait potentiellement apparaître au cœur même des étoiles de la séquence principale. © Kateryna_Kon, Adobe Stock
Sciences

Il n’est pas impossible que la vie existe au cœur des étoiles

ActualitéClassé sous :Vie extraterrestre , forme de vie , étoile

Lorsqu'ils recherchent la vie ailleurs dans l'Univers, les astronomes supposent qu'elle ressemble à celle que nous connaissons sur Terre. Mais deux physiciens ont décidé de faire table rase. Ils soutiennent qu'une forme avancée de vie peut exister à l'intérieur d'étoiles comme notre Soleil.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Extraterrestres : 8 théories pour expliquer le silence  Pourquoi les extraterrestres ne se montrent-ils pas ? Plusieurs théories peuvent expliquer le silence des extraterrestres. Futura vous en présente ici 8. Rentrez dans le secret... 

La vie pourrait-elle avoir trouvé, ailleurs, un chemin très différent de celui qu'elle a trouvé sur Terre ? C'est en tout cas l'hypothèse développée par deux physiciens de la City University de New York (États-Unis). Ils postulent qu'une forme de vie pourrait potentiellement apparaître au cœur même des étoiles de la séquence principale. Des étoiles aussi banales que notre Soleil.

Tout dépend de la définition que l'on donne à la vie. Nos deux physiciens ont décidé de s'arrêter à la capacité de coder les informations sur des supports capables de se répliquer plus rapidement qu'ils ne se désintègrent. Ils proposent que des particules monopolaires hypothétiques puissent s'enfiler sur des sortes de cordes cosmiques à la base d'une forme de vie dans les étoiles. Comme l'ARN et l'ADN constituent la base de la vie sur Terre.

Et si notre Univers était peuplé d’une forme de vie intelligente tellement différente de la nôtre que nous ne soyons pas capables de reconnaître son existence ? © IgorZh, Adobe Stock

Une forme de vie exotique

De tels colliers cosmiques n'ont encore jamais pu être observés. Mais les physiciens supposent qu'ils peuvent s'assembler pour former des structures à une, deux ou trois dimensions. Tout comme les atomes s'assemblent pour former des molécules organiques. Ces structures pourraient alors survivre suffisamment longtemps pour se répliquer et perpétuer ainsi l'espèce. Et même, pourquoi pas, développer une forme d'intelligence.

Pour mettre leur théorie à l'épreuve, les physiciens comptent désormais travailler sur des simulations de colliers cosmiques et étudier des étoiles mystérieuses telles que EPIC 249706694, des étoiles qui s'assombrissent de manière erratique. Une explication pourrait être que ce que les physiciens qualifient de « vie nucléaire » exploite sournoisement leur énergie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !