Sciences

ESPACE : Le retour en vol de la navette spatiale se prépare

ActualitéClassé sous :Univers , navette , spatiale

Boeing a déclaré que le licenciement des centaines d'employés qualifiés il y a deux ans aurait pu jouer un rôle dans la catastrophe de Columbia.

crédit NASA - Montage Futura-Sciences.com

En 2001, Boeing a déménagé son bureau d'études de Californie vers le Texas. 80% des 500 employés avait alors refusé de suivre, obligeant Boeing à recruter de nouveaux employés inexpérimentés.

United Space Alliances, le maître d'œuvre de la navette spatiale américaine, a prévu d'embaucher 300 employés pour accélérer les modifications faites sur l'orbiter Endeavour, la plus récente des navettes construites pour remplacer Challenger.

Moins d'atterrissage au Centre Spatial Kennedy

La NASA devrait limiter le nombre d'atterrissages de navettes à Cap Canaveral. Une étude a en effet montré que la situation aurait pu être bien pire lors de la catastrophe de Columbia si la navette avait brûlé plus tôt. Les débris seraient alors retombés tout prêt de la Nouvelle Orléans. La NASA étudie les autres sites disponibles comme la base d'Edwards en Californie (mais qui est proche de Los Angeles), la base de Vandenberg ou des sites étrangers non communiqués.

Le CAIB (Columbia Accident Investigation Board) a dévoilé une cinquième recommandation. La NASA devra posséder la possibilité de photographier le réservoir central pendant le décollage et les ailes lors de la phase orbitale. La NASA espère toujours faire revoler ses navettes à partir de fin mars - début avril 2004.

Cela vous intéressera aussi