Sciences

De l'électronique contre l'endormissement au volant

ActualitéClassé sous :recherche , prévention , comportement

Les chercheurs de l'institut Fraunhofer pour l'économie du travail et l'organisation de Stuttgart IAO développent un système de prévention de la fatigue au volant, dans le cadre du projet de recherche européen "Awake".

Crédit : http://www.nice.aeroport.fr

D'après les chercheurs, un tel dispositif pourrait équiper en standard les voitures allemandes de série dans dix ans. L'attention du conducteur et son comportement sont surveillés en permanence à l'aide de plusieurs capteurs du dispositif "Awake". Une caméra infrarouge suit les mouvements des paupières et la direction du regard. Un capteur mesure avec quelle force les mains serrent le volant. De plus les écarts sur la route et la distance au véhicule précèdent sont enregistrés. Toutes ces données sont envoyées à un ordinateur.

Plus tard, si les yeux du conducteur se ferment de fatigue ou si l'écart avec la voiture précédente devient trop faible, l'alarme "Awake" s'enclenche, un vif triangle lumineux dans le rétroviseur s'allume et une voix invite le conducteur à faire une pause. Le but de ces recherches est de reconnaître aussi tôt que possible la fatigue du conducteur.

Les chercheurs veulent développer une méthode de détection qui réagit dans plus de 90% des cas d'assoupissements, avec un taux d'erreur inférieur à 1%. Après Widlroither, le directeur du centre de compétence Human Engineering au IAO, la plupart des problèmes techniques sont écartés, et le dispositif pourrait déjà être commercialisable dans 3 à 4 ans. Les constructeurs automobiles Daimler-Chrisler, Volvo et Fiat participent déjà au projet "Awake".

Cela vous intéressera aussi