Sciences

En vidéo : sculpter la matière avec du son grâce à la cymatique

ActualitéClassé sous :physique , sculpter la matière , représentation du son

-

Le son est omniprésent dans notre environnement. C'est un élément abstrait qui ne semblait pouvoir s'apprécier qu'avec les oreilles, jusqu'à ce que l'on découvre un moyen de lui donner en temps réel une forme physique. Découvrez la cymatique en vidéo, ce procédé troublant qui permet de sculpter la matière avec du son.

En vidéo : sculpter la matière avec du son grâce à la cymatique

La cymatique à l'œuvre. © National Geographic

Le son est un phénomène physique décrit comme une onde. Il peut traverser tous les états de la matière, gaz, liquide, solide ou plasma, à une vitesse dépendant du milieu. En traversant cette matière, il produit des vibrations qui sont à l'origine du procédé cymatique.

La cymatique permet de visualiser le son par la mise en vibration d'un corps, comme le sable ou l'eau. En vibrant, celui-ci se déplace en fonction de la fréquence des oscillations, dessinant les mouvements qu'il subit. Cette vidéo illustre bien le fait que lorsque la plaque métallique entre en résonance, elle repousse le sable dans les zones où elle ne vibre pas, créant des formes étonnamment géométriques. Par déduction, on peut savoir quelle partie de la plaque vibre et quelle partie est une ligne nodale (avec une oscillation nulle).

La cymatique pour aider à comprendre le langage des dauphins

Le procédé de cymatique prend racine dans l'observation des résonances effectuées par Léonard de Vinci, Galilée mais surtout Ernest Chladni. Dans son expérience d'origine, une plaque métallique est mise en vibration par un archet. Lorsque l'on frotte l'archer sur la plaque, des motifs, appelés « motifs de Chladni », y apparaissent. Ils se forment aux alentours de 100 Hz et sont très présents lors de sons riches en harmoniques, comme c'est le cas dans cette vidéo

Ces expériences ont étés reprises dans les années 1970 par Hans Jenny, l'inventeur du terme cymatique. En reproduisant l'expérience visible dans cette vidéo, il a pu mettre en relation des fréquences sonores avec la forme obtenue sur le métal. Il en a déduit, entre autres, que plus la fréquence est élevée, plus les formes sont complexes.

Il existe diverses applications à la cymatique. En océanographie par exemple, le Cymascope permet de visualiser les ondes sonores des dauphins afin de mieux analyser leur langage. L'utilisation d'eau pure en remplacement du sable permet d'obtenir des résultats bien plus précis qu'auparavant. Avec l'émergence de cette nouvelle machine, la cymatique est sans doute amenée à se développer dans la recherche scientifique au cours des prochaines années.

Une expérience étonnante pour visualiser ce que votre cerveau entend. © National Geographic
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi