Des chercheurs de l'Université d'Oregon ont développé un nouveau genre de semi-conducteur de type N totalement transparent. Et cela grâce à l'oxyde de zinc, notamment utilisé dans les crèmes solaires !
Cela vous intéressera aussi

Pour John Wager et ses collègues, dont les travaux ont paru dans la revue Applied Physics Letters, cette découverte pourrait ouvrir la voie à une branche inédite de l'électronique. A l'heure actuelle, les écrans à cristaux liquidesécrans à cristaux liquides des ordinateursordinateurs et télévisions nécessitent l'emploi de matériaux capables de bloquer la lumièrelumière.

Les nouveaux semi-conducteurs à base d'oxyde de zinczinc élimineraient cette contrainte, apportant du même coup un gain de place dans les microprocesseursmicroprocesseurs et donc une plus grande puissance de calcul. De là à imaginer dans le futur la fabrication de systèmes électroniques avancés totalement "invisibles", il n'y a qu'un pas... qu'avaient déjà franchi les scénaristes de science-fiction hollywoodiens.