Sciences

En bref : l'invisibilité serait-elle devenue une réalité ?

ActualitéClassé sous :physique , invisibilité , John Pendry

Une certaine forme d'invisibilité avait déjà été obtenue dans le domaine des longueurs d'onde proches du domaine visible. Deux groupes de chercheurs auraient trouvé un moyen de l'obtenir dans le visible, qui plus est avec de la simple calcite et pour des objets de taille millimétrique.

Un cristal de calcite taillé. © AD Photonics

Depuis 2006,la technologie et la physique ne s'opposent pas en théorie à la réalisation d'un vieux rêve de l'humanité : l'invisibilité. Certaines études théoriques avaient en effet montré qu'il devait être possible de dévier des rayons lumineux autour d'un objet de manière à le rendre invisible. La justesse des calculs des théoriciens avait été démontrée cette même année à l'aide d'un dispositif basé sur des métamatériaux. Malheureusement, cela ne fonctionnait que dans le domaine des microondes, même si rien en principe ne s'opposait à l'obtention du même phénomène dans le domaine visible. 

Une avancée pour l'invisibilité

Il semble que l'on se soit rapproché singulièrement de ce rêve, même s'il est très exagéré de penser que l'on va bientôt disposer de la cape d'Harry Potter, ou de la combinaison de camouflage thermooptique du major Motoko Kusanagi dans Ghost in the Shell. En effet, deux groupes de chercheurs indépendants viennent de poster sur arXiv, à quelques jours d'intervalle, deux articles aux noms et contenus très similaires. 

Parmi ces deux articles, Macroscopic Invisibility Cloaking of Visible Light a été écrit notamment par John Pendry, bien connu pour avoir obtenu avec David Smith le premier dispositif d'invisibilité avec des métamatériaux en 2006.

Pour les deux expériences, nul besoin de coûteux et délicats matériaux à fabriquer à l'aide des nanotechnologies, de la calcite biréfringente ordinaire suffit. On reviendra plus en détail sur ces découvertes dans un prochain article.

Cela vous intéressera aussi