En 2011, de mystérieux fragments provenant d'une roche inconnue qui s'était écrasée sur Terre il y a des milliards d'années étaient découverts dans le désert occidental du Sahara, au Maroc. Aujourd'hui, des chercheurs viennent tout juste de dévoiler l'histoire de sa création.

Elle contient de minuscules fragments vieux de presque 4,5 milliards d'années. Surnommée « Black Beauty », cette roche d'aspect sombre a été trouvée pour la première fois en 2011 dans le désertdésert du Sahara, au Maroc. Une dizaine d'échantillons supplémentaires ont ensuite été prélevés, qui proviennent de la même roche-mère. Depuis, des scientifiques ont établi l'origine de cette mystérieuse roche : elle provient de notre planète voisine, Mars. Mais l'histoire qui l'a amenée jusqu'à nous manquait à l'appel jusqu'à aujourd'hui : une collaboration internationale de chercheurs est parvenue à la reconstituer, dans une étude publiée dans la revue Nature communications.

La météorite Black Beauty. © Nasa
La météorite Black Beauty. © Nasa

Près de 90 millions de cratères identifiés

De son véritable nom NWA 7034, Black Beauty est constituée de roches martiennes très anciennes, vieilles de 4,5 milliards d'années. Elle s'est ainsi formée durant les tous débuts du Système solaire, alors que les croûtes terrestrescroûtes terrestres et martiennes n'étaient pas encore finies. Reste à savoir d'où elle venait précisément. Pour cela, les chercheurs ont utilisé un supercalculateursupercalculateur, qui a analysé des milliers d'images de la surface de Mars grâce à un algorithme de Machine Learning. Au total, l'équipe a identifié près de 90 millions de cratères d'impacts, notamment celui dont provient Black Beauty : le cratère Karratha, nommé d'après une ville australienne qui abrite l'une des plus anciennes roches terrestres.

Voici 5 à 10 millions d'années, un impact d'astéroïde a créé le cratère Karratha, et de nombreux fragments de croûte martienne ont été éjectés dans l'espace. Dont Black Beauty, qui correspond en fait à une accumulation de fragments plus ou moins anciens de la croûte martienne. « Trouver la région d'où provient la météorite Black Beauty est essentiel car elle contient les plus anciens fragments martiens jamais trouvés, âgés de 4,48 milliards d'années, et elle montre des similitudes entre la très ancienne croûte de Mars, âgée d'environ 4,53 milliards d'années, et les continents de la Terre d'aujourd'hui », s'est enthousiasmé le Dr. Anthony Lagain, premier auteur de l'étude et chercheur l'université Curtin.

Un astéroïde a heurté la surface de Mars et a éjecté Black Beauty. À droite est représenté le jeu de données et les méthodes utilisées pour identifier le site d'éjection de la météorite. © Anthony Lagain, Université Curtin
Un astéroïde a heurté la surface de Mars et a éjecté Black Beauty. À droite est représenté le jeu de données et les méthodes utilisées pour identifier le site d'éjection de la météorite. © Anthony Lagain, Université Curtin