Sciences

Rosetta se verra attribuer une nouvelle comète

ActualitéClassé sous :Astronomie

-

Comme on pouvait le craindre les conséquences de l'échec du vol de la première Ariane 5 ECA et l'incapacité d'Arianespace à garantir des conditions optimales de fiabilité pour le lanceur qui devait être utilisé pour satelliser Rosetta, ont contraint l'Agence spatiale européenne à annuler la mission Rosetta sous sa forme actuelle.

L'ESA se donne entre un et deux ans et demi pour trouver une nouvelle comète. Cinq ou six autres cibles potentielles vont être étudiées par l'ESA avant qu'un choix définitif soit arrêté, a indiqué le Pr David Southwood, directeur du programme scientifique de l'ESA.

Le profil exceptionnel de la mission Rosetta, qui prévoyait entre autres un passage à proximité de la planète Mars et deux survols de la Terre afin d'accélérer sa course par réaction de gravitation, ainsi que la visite de deux astéroïdes avant d'atteindre son but, la comète de Wirtanen en 2012, imposait une fenêtre de lancement très rigide se refermant définitivement le 31 janvier 2003. La défection du lanceur européen Ariane 5 remet ainsi l'ensemble du programme en cause.

Une autre possibilité de tir existait bien en novembre prochain, incluant une réaction de gravitation supplémentaire autour de Vénus. Mais les techniciens estiment cette manœuvre risquée, car rejoindre cette planète imposerait à la sonde une trajectoire beaucoup plus rapprochée du Soleil et des contraintes thermiques pour lesquelles elle n'a pas été conçue.

Cela vous intéressera aussi