Sciences

En bref : 127.000 kilomètres pour une nouvelle tache solaire géante !

ActualitéClassé sous :Astronomie , Vénus , transit

Les astronomes suivent actuellement l'une des plus grandes taches solaires jamais observées, preuve que l'activité de notre étoile continue d'augmenter à l'approche du maximum du cycle 24.

AR 1520 photographiée le 9 juillet par le satellite solaire SDO. © SDO/HMI
  • Découvrez le Soleil en image 

Après le passage du petit disque de la planète Vénus au cours de son transit le 6 juin dernier, AR 1520 est la nouvelle coqueluche des adorateurs du Soleil. Apparue le 7 juillet sur le bord de notre étoile, cette gigantesque tache solaire mesure 127.000 km d'un bord à l'autre, soit environ dix diamètres terrestres ou encore le tiers de la distance qui sépare notre planète de la Lune. On n'est plus très loin du record absolu établi le 7 avril 1947 : ce jour-là une tache solaire avait atteint 142.000 km, l'équivalent du diamètre de Jupiter.

Le 9 juillet au coucher du Soleil une admiratrice contemple notre étoile ; à sa gauche se déploie la nouvelle tache solaire géante AR 1520. © Jean-Baptiste Feldmann

Faisant suite à AR 1476 (observable en mai dernier et qui ne faisait « que » 100.000 km de long) et AR 1429 au mois de mars, la tache AR 1520 confirme la recrudescence des anomalies magnétiques affectant le Soleil ces derniers mois. Ne tentez pas de l'observer sans filtre à cette époque de l'année où les rayons solaires sont les plus agressifs mais contentez-vous de la suivre sur le site Internet de l'observatoire spatial Soho. Sa présence pourrait s'accompagner dans les jours qui viennent de puissantes éruptions comme cela s'était produit le 18 avril dernier.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi