Sciences

La sonde Venus Express sur les rails

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

Le Comité du Programme scientifique de l'Agence spatiale européenne a officialisé le développement de la mission Venus Express et ouvert la voie à l'exploration d'une planète délaissée par les agences spatiales depuis 1992 et la mission Magellan (NASA). Avec cette mission qui devrait s'élancer dès 2005, l'ESA est la seule Agence à visiter ces prochaines années toutes les planètes intérieures du Système Solaire.

Dessin d'artiste de l'orbiteur Venus Express en orbite autour de Vénus. Crédit : ESA 2002. Illustration by Medialab

Afin de limiter les coûts au minimum, la sonde sera bâtie autour de la plate-forme développée pour Mars Express par les mêmes équipes industrielles mises en place pour la conception de la sonde martienne. Venus Express utilisera les 'doublures' des instruments construits pour les sondes Mars Express et Rosetta. Leur intégration prendra en compte la spécificité de la mission.

Cette décision ravira de nombreux chercheurs pour qui l'exploration de Vénus est une priorité aux regards des retombées scientifiques attendues. Vénus est une planète que l'on a l'habitude de comparer avec la Terre au regard notamment de sa taille et de sa masse. Cependant, les deux planètes ont évolué différemment. Vénus possède une surface sèche et extrêmement chaude (+ de 400°). Elle offre un paysage essentiellement occupé par de vastes plaines, parsemés de cratères d'impacts et de très nombreuses structures volcaniques.

A l'instar de Mars Express, le lanceur utilisé serait un Soyuz classique auquel l'étage supérieur Fregat est ajouté. L'ensemble propulsera la sonde sur une trajectoire directe pour un voyage de 150 jours. Au terme de son périple, Venus Express se placera sur une orbite elliptique de 5 jours et rejoindra son orbite de travail définitive (polaire de 250 km à 45 000 km) pour deux années vénusiennes, équivalant à 450 jours terrestres. Elle étudiera son atmosphère, sa surface et le plasma de la planète.

Note : Le lanceur Soyuz/Fregat a été utilisé deux fois par l'ESA pour la mise sur orbite, par paire, des quatre satellites Cluster II à l'été 2000. Il sera utilisé en juin 2003 pour lancer la sonde européenne Mars Express. Astrium France et Astrium Royaume-Uni sont tous deux responsables de l'étude industrielle de Venus Express. Astrium France sera ensuite le maître d'œuvre principal.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi