Sciences

Mars Express a quitté sa trajectoire de collision avec Mars

ActualitéClassé sous :Astronautique , mars , express

-

Mars Express, séparée depuis hier de son passager Beagle 2, donne encore aujourd'hui de ses nouvelles ! En effet, la sonde se dirigeait jusqu'alors vers Mars sur une trajectoire de collision pour larguer Beagle 2 afin qu'il puisse rejoindre son site d'atterrissage sans mal le 25 Décembre. L'atterrisseur ne possède en effet aucun moyen de propulsion.

Vue d'artiste de la manoeuvre réalisée ce matin par Mars Express (ESA)
Vue d'artiste de la manoeuvre réalisée ce matin par Mars Express (ESA)

Après avoir largué l'atterrisseur britannique Beagle 2, la sonde Mars Express devait quitter sa trajectoire de collision pour éviter de foncer droit sur la planète rouge. C'est ce qui a été fait aujourd'hui. Les responsables de la mission ont annoncé que la sonde avait quitté avec succès son itinéraire de collision lors d'une correction de trajectoire.

Les boosters latéraux de Mars Express ont propulsé la sonde à plusieurs kilomètres de là pour éviter la collision. La confirmation de la réussite de cette opération a été reçue à 11h30 ce matin au centre de contrôle de l'Agence Spatiale Européenne à Darmstadt en Allemagne.
Mars Express se dirige désormais vers un point situé à 400 kilomètres de la surface martienne, sa mise en orbite aura lieu le 25 Décembre peu après l'atterrissage sur Mars de Beagle 2.

Beagle 2, seul, poursuit son chemin

Hier, à 9H31, Beagle 2 s'est séparé de Mars Express (voir news).
L'atterrisseur, enveloppé dans son bouclier thermique, s'est éloigné lentement de la sonde "mère" qui l'a porté sur son dos durant toute la durée du voyage Terre-Mars depuis le 2 Juin. À la vitesse de 0.3 m/s (vitesse relative par rapport à Mars Express) et en tournant sur lui-même comme une toupie, Beagle 2 s'est enfoncé progressivement dans l'espace, tout droit vers la planète Mars et son site d'atterrissage, Isidis Planitia, qu'il atteindra dans 4 jours, le soir du réveillon de Noël.

Une mini-caméra embarquée sur Mars Express (VMC) a fourni une image de Beagle 2 s'éloignant de la sonde :

Le disque blanchâtre à gauche de l'image est bien Beagle 2 s'éloignant peu à peu de Mars Express !
Le disque blanchâtre à gauche de l'image est bien Beagle 2 s'éloignant peu à peu de Mars Express !

Cette image noir & blanc qui peut paraître décevante n'en est pas moins exceptionnelle, la mission Mars Express est une première pour l'Europe qui prouve ainsi ses capacités en matières d'exploration planétaire.

Futura-sciences vous tiendra informé régulièrement des dernières nouvelles de cette fabuleuse aventure !

Cela vous intéressera aussi