Santé

Vladimir Mitz

Chirurgien ethétique

Classé sous :Santé , Chirurgie esthétique
J'adresse mes plus sincères remerciements et félicitations à Futura qui nous informe chaque jour avec qualité des dernières découvertes scientifiques et technologiques. Ma participation sera donc de proposer une vision réaliste de l'activité de la chirurgie plastique reconstructrice esthétique, qui dans le 98 % des cas est un succès physique et mental mais à la condition d'obtenir un résultat naturel, et invisible sauf pour le patient qui en a été le bénéficiaire !
Vladimir Mitz, Chirurgien ethétique

Biographie

1967  - Interne des hôpitaux de paris 
Maîtres : D. MOREL FATIO,  Cl. DUFOURMENTEL, P.PELLERIN, P. TESSIER, R. VILAIN, R. MILLARD, J. CONVERSE, H. BUNCKE

1968  - Service militaire : coopérant chef de la maternité principale de Tananarive (Madagascar)

1973 -  Docteur en médecine (faculté Necker Enfants Malades)
Chef de clinique des hôpitaux de Paris, Hôpital Saint Louis, puis Hôpital Boucicaut

1975 -  Chirurgien SOS main (service R. VILAIN - Hôpital Boucicaut Paris)
Chirurgien plastique esthétique et reconstructeur
Nombreuses publications scientifiques et littéraires, éditées.

1991 - Praticien hospitalier; démocratisation de la chirurgie esthétique à l'hôpital Boucicaut

1999 - Membre titulaire de L'Académie de Chirurgie

2000 - Chirurgien praticien à temps partiel à l'hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP), reconstruction du sein après cancer
Service du Professeur AUGEREAU

2003 - Ancien président de la SOFCPRE

2008 - Activité libérale exclusive chirurgie plastique, esthétique et réparatrice à la clinique du Louvre, paris 75001

Publications de nombreux ouvrages, dont la revue professionnelle annuelle depuis 10 ans,« actualités de chirurgie plastique, réparatrice, et esthétique ».

Je fus formé au départ par l'Assistance Publique à Paris, stagiaire ébloui de soigner, externe pauvre et studieux, interne des hôpitaux nommé avec fierté car parti de rien, et même des ruines dévastatrices de la guerre.

En 1968-1969, je partis en coopération pour effectuer mon service militaire en tant que coopérant humanitaire civil, devenant médecin à l'hôpital Girard et Robic à Tananarive, à Madagascar. J'y ai  pratiqué toutes sortes de chirurgies, y compris des actes de neurochirurgie post-traumatique. Intéressé également aux techniques des accouchements, des césariennes, j'ai développé à la maternité de Madagascar l'utilisation des ventouses pour les accouchements difficiles, chez des patientes pour lesquelles une aide urgente apparaissait nécessaire.

Le docteur Vladimir Mitz-chirurgie esthétique à Paris : de retour en métropole

Revenu à Paris, un peu déphasé au départ, j'ai travaillé en tant qu'interne des hôpitaux de Paris, puis chef de clinique chez le Professeur Claude Dufourmentel à l'hôpital Hôpital Saint-Louis, pendant deux ans. J'ai intégré enfin l'équipe du Professeur Raymond Vilain, à l'Hôpital Boucicaut en 1975. Cet homme exceptionnel avait compris que les structures sont plus importantes que l'homme.

Dès lors, j'ai  contribué, en tant qu'expert en microchirurgie vasculaire et nerveuse à Paris (que j'avais apprise au cours d'un séjour aux ETATS UNIS) à la mise en place du service SOS MAIN, fondé par R.Vilain, qui était destiné à traiter les urgences de la main par des spécialistes rompus à la micro-chirurgie et ce quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit.

Parallèlement il poursuivait une carrière d'enseignant en anatomie à la faculté des Saints-Pères à Paris. Ceci lui permit de faire des travaux de recherche en matière d'anatomie de la face. Cela à abouti en 1973 à la mise en place du « système musculo aponévrotique superficiel de la face », dans le cadre d'un travail d'équipe qui avait été initié par le Professeur Tessier spécialiste des déformations cranio-faciales.

Le docteur Vladimir Mitz-chirurgie esthétique à Paris- aux Etats-Unis

Aux Etats Unis, j'avais appris la micro chirurgie, formé par le Professeur Harry Buncke, à San Francisco. Dans le laboratoire de micro chirurgie expérimentale de ce professeur, nous étions entraînés par un sévère coach d'origine hongroise, champion d'escrime ! La compétition était rude avec les jeunes chirurgiens américains d'avant-garde. De ce fait je suis devenu un micro chirurgien accompli, ce qui m'a permis de développer considérablement les activités micro chirurgicales de l'équipe SOS MAINS, en compagnie des autres collègues aux talents chirurgicaux exceptionnels. J'ai aussi appris la chirurgie esthétique à Miami, auprès du génie chirurgical que fut Ralph Millard, amateur de la perfection du geste et de l'exigence morale. Il a aussi inventé une méthode superbe de réparation des fentes labio-palatines (bec de lièvre).

Progressivement le Docteur Vladimir Mitz s'intéressa à la démocratisation de la chirurgie esthétique, en tant que praticien hospitalier à l'hôpital Boucicaut, aujourd'hui disparu. Il introduisit des actes de chirurgies esthétiques à l'hôpital public, après négociation avec les autorités de tutelle : les patients payaient un tarif minimal mais néanmoins devaient assumer une partie des frais opératoires sans rien verser aux chirurgiens. L'ensemble des bénéfices allait directement à la caisse de l'hôpital.

A Paris, le Docteur Vladimir Mitz intégra alors l'équipe du Professeur Lemerle puis du Professeur Augereau à l'hôpital Pompidou à Paris, en l'an 2000. Il continue son activité de chirurgie réparatrice dans le cadre de cet hôpital. Il est chargé de chirurgie de la main et de micro chirurgie et réparatrice de la gare, et de la silhouette notamment du fait du développement de la chirurgie post-bariatrique et de la place importante des reconstructions du sein après cancer.

Métier

Le vaste champ de la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique

La  chirurgie réparatrice s'adresse à un grand nombre de déformations qui peuvent être liées à un accident de la vie,  ou à une malformation,  ou encore à des mutilations liées à la guerre ou aux attentats. La chirurgie réparatrice est née des conflits et des guerres lorsque les blessés ont survécu à la mort sur le champ de bataille,  et qu'une restauration de leur apparence devenait une importante préoccupation personnelle et sociale.

La chirurgie esthétique

Elle concerne plutôt une demande d'amélioration ou de traitement des complexes insurmontables  que présentent un patient,  qui peuvent apparaître depuis l'enfance jusqu'au grand âge. Elle concerne de nombreux éléments  plus ou moins  visibles du corps humain,  mais peuvent aussi concerner des  zones plus  cachées tels les organes génitaux.

Parmi les demandes les plus fréquentes,  on peut signaler l'augmentation mammaire,  les corrections de la silhouette féminine et masculine,  les séquelles de la chirurgie après amaigrissement massif, la correction du nez et du profil du visage.  En France il y a également une forte demande en ce qui concerne les réductions mammaires  et les liposuccions.

La lutte contre le vieillissement fait partie intégrante du domaine de la chirurgie et de la médecine esthétique,  qui a un incroyable développement grâce au progrès des produits de remplissage au niveau des sillons et rides du visage. Les dérivés de la toxine botulique servent  à atténuer les rides du front,  les rides du lion,  les rides de la patte-d'oie,  et les plis du cou.

Par contre les opérations de type augmentation fessières et la chirurgie esthétique des organes génitaux sont moins fréquentes qu'aux États-Unis et en  Amérique latine.

La plus récente des découvertes en matière de chirurgie esthétique est l'utilisation de la propre graisse de la patiente  qui permet de réaliser des lipofillings  afin d'augmenter le volume insuffisant ou apparemment insuffisant du corps humain,  mais à la condition exprès que l'on présente assez de graisse prélevable le  jour de l'opération envisagée.

La chirurgie de  modification de l'identité sexuelle : C'est le dernier chapitre qui semble actuellement prendre une importance du fait des changements sociaux observés,  car il existe un nombre non négligeable de patients  insatisfaits de leur statut sexuel,  et qui demandent à en changer. Ceci impose des opérations multiples et complexes,  mais l'on doit admettre que techniquement elles sont faisables,  et qu'elles peuvent apporter une solution a un problème psychologique et humain  qui est resté très longtemps dans la pénombre.

Pour en savoir plus sur le Dr Vladimir Mitz

Le Docteur Vladimir Mitz, est un chirurgien esthétique a Paris. C’est un auteur qui traite de la chirurgie plastique ou esthétique et réparatrice à travers plusieurs de ses ouvrages. Il a fait toutes ses études de médecine et de chirurgie en France. Ancien externe, puis interne et chef de clinique des hôpitaux de Paris, il s’est intéressé très rapidement à la chirurgie. Interne en neurochirurgie à l’hôpital Lariboisière, il avait été fasciné par la précision et la qualité technique des opérations pratiquées sur le cerveau. La dimension humaine de cette chirurgie l’avait enthousiasmé.