Santé

Virus Ébola

DéfinitionClassé sous :médecine , virus , fièvre hémorragique
Le virus Ébola possède une particule virale filamenteuse. © DR

Le virus Ébola (ou Ébolavirus) appartient à la famille des Filoviridae et cause une fièvre hémorragique sévère.

Caractéristiques de l’Ébolavirus

Le virus Ébola, de la famille des Filoviridae, compte quatre sous-types :

  • Zaïre ;
  • Soudan ;
  • Côte d'Ivoire ;
  • Reston. 

Trois des sous-types viraux, présents en République démocratique du Congo (anciennement Zaïre), au Soudan et en Côte d'Ivoire, sont pathogènes pour l'Homme.

L'Ébolavirus est un virus filamenteux de près de 1 micromètre de long sur 80 nanomètres de diamètre. Il possède un grand génome à ARN de polarité négative (non directement codant) de 18 à 19.000 nucléotides, qui code pour 7 protéines. Le génome couplé à des protéines est encapsidé par des protéines de matrice, couche dans laquelle des glycoprotéines sont ancrées.

Ébolavirus et fièvre hémorragique

Le virus Ébola se transmet par contact direct avec le sang, les sécrétions, les organes ou des liquides biologiques des sujets infectés. Les premières cellules touchées seraient les mononucléaires du système phagocytaire. Le tropisme du virus s'élargirait ensuite vers les cellules épithéliales, les fibroblastes ou encore les hépatocytes grâce à l'action des glycoprotéines situées en surface des particules virales.

La fièvre hémorragique provoquée par le virus Ébola provoque la mort chez 50 % à 90 % des malades présentant des manifestations cliniques.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi