Cela vous intéressera aussi

Obtenues à partir d'héparines non fractionnéeshéparines non fractionnées, les héparines de bas poids moléculaires (HBPM) appartiennent elles aussi à la classe des anticoagulantsanticoagulants injectables. Elles diffèrent des héparines standard par leur structure et leur poids moléculaire. Comme leurs cousines, les HBPM sont également indiquées en préventionprévention, et pour la prise en charge des accidentsaccidents thromboemboliques veineux et artériels (thromboses, embolies pulmonairesembolies pulmonaires...).

 Comment agissent les héparines de bas poids moléculaire?

Les HBPM fonctionnent selon un mode d'action très proche de celui des héparines non fractionnées. Elles vont inhiber deux facteurs de coagulationcoagulation : la thrombine et le facteur X. Le mode de surveillance et la fréquence des injections (une par jour contre au moins deux par jour pour les héparines standard) diffèrent toutefois.

 Des contrindications ou précautions ?

Comme pour l'ensemble des anticoagulants, le risque de saignements doit être surveillé. En revanche, les médecins estiment généralement que les HBPM sont plus faciles à manier que les héparines standard, dans la mesure où elles sont administrées en injections sous-cutanées. Par ailleurs, elles ne nécessitent pas de surveillance pluriquotidienne du TCATCA (Temps de céphalinecéphaline avec activateur), comme c'est le cas avec les héparines non fractionnées.

 Source : Interview du Dr Yannick Béjot, (CHU de Dijon), 15 juin 2011