Les dinosaures avaient le sang chaud

Classé sous :dinosaure , animal à sang chaud , animal à sang froid

Sur l'échelle de l'évolution, les dinosaures se situent quelque part entre les oiseaux et les reptiles. Des animaux à sang chaud pour les uns et à sang froid pour les autres. Mais qu'en était-il pour eux ? Des chercheurs de l'université de Yale (États-Unis) affirment aujourd'hui que « tous les principaux groupes de dinosaures présentaient des températures corporelles plus chaudes que leur environnement ».

Une coupe transversale de fossile d’une coquille d’œuf de dinosaure telle que celles étudiées par les chercheurs de l’université de Yale (États-Unis). Remarquez les amas de cristaux de calcite biominéralisés rayonnant à partir des nœuds centraux, le long de la marge intérieure de la coquille au bas de l'image. Ceci, et la surface bosselée de la marge extérieure (haut de l'image), est généralement indicatif des dinosaures, titanosaures et sauropodes. © Robin Dawson, Université de Yale

Une conclusion qui repose sur l'étude... de coquilles d’œufs ! En effet, l'ordre des atomes d'oxygène et de carbone que l'on trouve dans les coquilles d'œufs de dinosaures fossilisées est déterminé par la température.

Et en comparant leurs résultats à des mesures similaires sur des invertébrés à sang froid - pour déterminer la température de l'environnement à cette époque -, les chercheurs concluent que les dinosaures étaient capables d'élever métaboliquement leur température corporelle de 3 à 15 °C au-dessus des températures extérieures, selon les groupes.

Le Maiasaura est un genre de dinosaure herbivore. Il fait partie de ceux dont les chercheurs de l’université de Yale (États-Unis) ont testé les coquilles d’œufs fossilisées afin de déterminer leur température corporelle. Celle-ci a été estimée à 44 °C soit 15 °C au-dessus de la température de l’environnement dans lequel ils évoluaient. © matis75, Adobe Stock