Le fruit d’Harpagophytum présente des crochets. © Roger Culos, Muséum de Toulouse, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Santé

Harpagophytum

Définition

L'harpagophyton ou Harpagophytum est un complément alimentaire utilisé en phytothérapie. Cette plante vivace herbacée de la famille des Pédaliacées pousse dans le sud de l'Afrique, dans le désert du Kalahari. Elle est aussi appelée "griffe du diable" à cause de ses fruits qui ont des sortes de crochets, mais aussi "racine de Windhoek", du nom de la capitale de la Namibie, le principal pays qui exporte cette plante. Harpagophytum procumbens est l'espèce la plus utilisée en raison de sa concentration en composés actifs ; il existe une autre plante proche, Harpagophytum zeyheri, qui peut aussi être utilisée pour ses propriétés pharmaceutiques. La surexploitation de la plante, à cause de la demande pour la phytopharmacie, pose un problème pour la gestion durable de l'espèce.

Les racines tubéreuses secondaires d'Harpagophytum servent dans la médecine traditionnelle pour leurs propriétés anti-inflammatoires, notamment contre les rhumatismes. L'Harpagophytum est utilisé sous la forme d'infusions, décoctions, poudres... Il est aussi employé en médecine traditionnelle contre la fièvre, la douleur, les ulcères, les infections urinaires... Des études scientifiques ont révélé des propriétés analgésiques, anti-oxydantes, anti-diabétiques, anti-épileptiques, antimicrobiennes et anti-paludéennes. D'après l'EMA, les extraits d'harpagophyton aident à lutter contre les troubles digestifs comme les ballonnements ou la perte d'appétit.

Une plante contenant des molécules anti-inflammatoires

Harpagophytum est surtout connue pour soulager les symptômes de l'inflammation, par exemple dans le cadre de douleurs articulaires liées à l'arthrose. L'activité biologique de l'Harpagophytum est liée à la présence de molécules iridoïdes, de la famille des monoterpènes. Parmi les composés bioactifs de l'Harpagophytum, on trouve des harpagosides, des harpagides et des verbascosides. Les glycosides iridoïdes que sont l'harpagoside et l'harpagide sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires. Des flavonoïdes pourraient aussi participer aux effets biologiques de la plante.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Jardinage : l'entretien des plantes grasses en cinq conseils  Les plantes succulentes, ou plantes grasses, poussent dans des environnements arides et demandent donc un traitement particulier. La réussite de leur culture et entretien dépend du respect de quelques règles simples. Futura-Sciences a interviewé Jean-Marie Solichon, directeur du jardin exotique de Monaco, afin qu’il nous donne quelques conseils.