Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le microbiote intestinal, un allié précieux pour notre santé Dans l’organisme, il existe différents microbiotes : celui de la peau, de la bouche, du vagin… Mais le plus important est le microbiote intestinal. Les scientifiques connaissent son potentiel depuis longtemps mais la mise au point de nouvelles techniques permet d’approfondir les recherches pour décrire la nature des interactions hôte-microbiote, celles des micro-organismes entre eux, et leur incidence en matière de santé.

L'œsophageœsophage de Barrett est une anomalieanomalie caractérisée par le remplacement de la muqueuse œsophagienne (muqueuse malpighienne) par une muqueuse de type intestinal dans le bas de l'œsophage. Ce processus s'appelle dysphasie.

On ignore les causes précises de l'œsophage de Barrett. L'hypothèse principale explique que, du fait d'une anomalie au niveau de la jonction entre l'œsophage et l'estomacestomac, des reflux gastriques remontent de manière chronique jusqu'au bas de l'œsophage. 

Causé par ces refluxreflux gastro-œsophagiens riches en acideacide et enzymesenzymes, l'œsophage de Barrett affecte donc les muqueuses de l'œsophage. Cette complication apparaît dans les cas où les remontées gastriquesgastriques sont importantes, fréquentes et prolongées dans le temps. Les reflux acides causent alors des lésions chroniques qui peuvent modifier et détériorer la nature des tissus de la muqueuse qui sont remplacés par une muqueuse de type intestinal.

Cette pathologiepathologie, qui ne concernerait que 1 % de la population, est plus fréquente chez l'homme que chez la femme, et se rencontre plus souvent chez les personnes de plus de 50 ans. Elle est favorisée par l'obésitéobésité et les antécédents familiaux. Sans traitement, cette maladie constitue un des principaux facteurs de risquefacteurs de risque de développer un adénocarcinome (cancercancer) de l'œsophage.

Reflux gastro-œsophagien : le contenu de l'estomac remonte par défaillance du muscle sphincter © brgfx, Freepick
Reflux gastro-œsophagien : le contenu de l'estomac remonte par défaillance du muscle sphincter © brgfx, Freepick

Symptômes de l'œsophage de Barrett

Il n'y a aucun symptômesymptôme spécifique à l'œsophage de Barret en dehors des manifestations classiques du reflux gastrique à savoir des brûlures d'estomac, une difficulté à avaler, des nausées, voire des douleurs thoraciques, mais pas de fièvre. Si ces signes deviennent récurrents, il est recommandé de consulter un médecin car l'accent est mis sur l'importance d'une détection rapide. En effet, 15 % des personnes présentant un œsophage de Barret pourraient développer un cancer. Le diagnostic se fait uniquement grâce à une endoscopieendoscopie digestive haute accompagnée d'une biopsie permettant d'évaluer la présence et le cas échéant le stade de dysplasiedysplasie (anomalie cellulaire).

Traitement de l'œsophage de Barrett

Une fois le diagnostic posé, la prise en charge dépendra du stade de la maladie.

Cinq stades se distinguent :

  • œsophage normal et sain ;
  • œsophage endommagé par une exposition prolongée à l'acide gastrique ;
  • tissus affectés par l'œsophage de Barret ;
  • œsophage de Barret avec dysplasie ;
  • adénocarcinome de l'œsophage.
L'œsophage de Barrett se repère par sa teinte rougeâtre plus foncée que le reste de l'œsophage. © Kauczuc, Wikipédia, DP
L'œsophage de Barrett se repère par sa teinte rougeâtre plus foncée que le reste de l'œsophage. © Kauczuc, Wikipédia, DP

Compte tenu de la potentialité d'évolution vers un cancer, l'accent est mis sur la préventionprévention par modification des facteurs de risque tels que le tabac ou l'obésité. Selon différentes études observationnelles, certains médicaments comme les inhibiteurs de la pompe à protonsinhibiteurs de la pompe à protons, l'aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les statines seraient prometteurs. L'ablationablation chirurgicale afin de prévenir le cancer peut aussi être pratiquée. Enfin, une technique moderne consiste à détruire superficiellement la muqueuse, afin de favoriser une cicatrisationcicatrisation qui fera régresser la pathologie. À un stade précancéreux, le médecin proposera une ablation par radiofréquence, voire une résectionrésection de la muqueuse accompagnée d'une surveillance.