Les muscles, les cordes vocalescordes vocales ou le cœur sont des tissus en mouvementmouvement constant. Un vrai challenge pour les médecins qui essayent de panser des blessures sur ces organes, mais à l'université McGill à Montréal, des scientifiques ont conçu un nouveau matériaumatériau capable de résister à ces contraintes. Il s'agit d'un hydrogelhydrogel très résistant, poreux et injectable. Une fois dans le corps, l'hydrogel forme un pansement stable sur lequel les cellules peuvent croître et réparer la blessure. La résistancerésistance de l'hydrogel a été éprouvée par une machine qui simule les vibrationsvibrations des cordes vocales. Alors que d'autres hydrogels ne supportent pas les 120 vibrations par minute, celui-ci demeure intact.

« Ces résultats sont prometteurs, et nous espérons qu'un jour ce nouvel hydrogel sera utilisé comme un implantimplant pour restaurer la voix des personnes aux cordes vocales endommagées comme, par exemple, chez les survivants du cancercancer du larynx », explique Guangyu Bao, un scientifique ayant participé à ce projet. Avec ses collègues, il imagine déjà de nombreuses applicationsapplications à cet hydrogel comme la délivrance du médicament directement au contact des lésions tissulaires concernées ou son application sur d'autres tissus très dynamiques.

L'hydrogel qui reproduit les cordes vocales avec le flux qui imite les vaisseaux sanguins. © Guangyu Bao
L'hydrogel qui reproduit les cordes vocales avec le flux qui imite les vaisseaux sanguins. © Guangyu Bao

Le bioréacteur utilisé pour les tests reproduit la biomécanique des cordes vocales. © Guangyu Bao