Aucun ! Les fruits de Viburnum tinus ne contiennent aucun pigment bleu. Pourtant, leur couleurcouleur métallique ne laisse pas de doute. Elle est bleue. Cette supercherie serait due à une configuration particulière des lipideslipides, selon une étude parue dans Current Biology. Il s'agirait même d'un « signal honnête de contenu nutritionnel », écrivent les chercheurs.

Ils parlent de « couleur structurelle », c'est-à-dire d'une couleur qui n'est pas due à des pigments, mais à une organisation structurelle du biomatériau. En l'occurrence, les fruits de Viburnum tinus contiennent des nanostructures de lipides globulairesglobulaires, organisées en multicouche au cœur de leurs parois cellulaires. Ce qui pourrait être un signe de richesse nutritive pour les oiseaux qui les consomment.

« En plus de montrer un mécanisme complètement nouveau de couleur structurelle, il s'agit d'un des rares fruits structurellement colorés connus », s'extasie MirandaMiranda Sinnott-Armstrong, coautrice de l'étude. Ce mécanisme aurait aussi le potentiel pour créer des colorants alimentaires.