Santé

Grande flexibilité du cerveau chez les prématurés

ActualitéClassé sous :vie

Les enfants nés prématurément peuvent souffrir de différentes affections neurologiques comme la paralysie cérébrale, l'arriération mentale, les troubles visuels et des problèmes plus subtils du comportement ou d'apprentissage.

Cependant, les résultats d'une nouvelle étude publiée dans le Journal of the American Medical Association et menée par des chercheurs de Yale University démontrent que des enfants chez qui un léger retard a été diagnostiqué très tôt font preuve d'une telle capacité cérébrale à rattraper ce retard, que les médecins les considèrent comme dotés d'une intelligence normale dès l'âge de huit ans.

L'équipe a suivi 296 enfants, nés après 28 semaines de gestation et pesant 1 kg seulement, de leur troisième à leur huitième année. Ceux qui ont bénéficié de thérapie d'orthophonie, de la présence des deux parents et d'une mère ayant un niveau d'études élevé ont montré les résultats les plus positifs lors de tests visant à évaluer leurs fonctions cérébrales.

Les chercheurs soulignent que ces travaux confirment des résultats obtenus lors d'expériences sur des animaux de laboratoire.
Par ailleurs, ces résultats indiquent que le cerveau dispose d'une grande capacité à se réparer en phase de croissance.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi