D’après une nouvelle recherche britannique, la myopie progresserait en Europe. Près de la moitié des jeunes adultes de 25 à 29 ans serait myope.

Cela vous intéressera aussi

Katie Williams du département d'ophtalmologieophtalmologie du King’s College London et son équipe ont passé en revue 15 études concernant au total 60.000 personnes. D'après les données récoltées, un quart des Européens sont myopes. Et la proportion est presque doublée pour les 25-29 ans, puisqu'ils sont exactement 47 % à voir de loin avec difficultés.

Un lien fort entre le niveau d'études et la myopie a été observé par les auteurs de ce travail de méta-analyseméta-analyse. Ainsi les individus ayant fini leurs études présentent des niveaux de myopiemyopie deux fois plus élevés que ceux qui se sont arrêtés avant le Bac.

L’œil myope voit flous les objets éloignés. © Kyle May, Flickr, cc by 2.0
L’œil myope voit flous les objets éloignés. © Kyle May, Flickr, cc by 2.0

Écrans et manque d’activité en extérieur sont pointés du doigt

« De longues heures consacrées aux études et au travail sur ordinateur, combinées à moins d'activités en extérieur peuvent expliquer la corrélation entre le niveau d'instruction et la myopie », avancent les chercheurs. Ceux-ci n'estiment toutefois pas que ce lien explique à lui seul la hausse importante de l'incidenceincidence de ce trouble visuel en Europe.

« Nous ne comprenons pas encore bien les raisons de cette évolution », explique le Pr Chris Hammond, coauteur de ce travail. « Davantage de recherche est nécessaire, notamment chez les enfants, puisque cette étude portait uniquement sur des adultes. »

La myopie se développe généralement au cours de l’enfance et de l'adolescenceadolescence. Elle se caractérise par l'allongement de l'œil. C'est-à-dire que la rétine est située trop loin du segment antérieur de l'œilœil, entraînant ce qui provoque une vision trouble de loin. La myopie est corrigée par le port de lunettes, de lentilleslentilles ou par une chirurgiechirurgie réfractive. « Les myopies sévères induisent en outre un risque accru de décollement de la rétinedécollement de la rétine, de glaucomeglaucome ou de DMLADMLA », soulignent les auteurs.