Santé

La tuberculose accompagne l’Homme depuis 70.000 ans

ActualitéClassé sous :médecine , agent de la tuberculose , tuberculose

Selon une nouvelle étude, la tuberculose aurait fait son apparition il y a 70.000 ans chez l'Homme. Elle aurait ensuite accompagné les êtres humains au cours de leurs déplacements à travers le monde et se serait transmise aux animaux bien plus tard, lors de la période néolithique, aux débuts de la sédentarisation.

La bactérie Mycobacterium tuberculosis, ou bacille de Koch, peut être phagocytée par les cellules immunitaires (ici en image). Ce redoutable agent infectieux cause la tuberculose mais peut aussi vivre caché. Il suivrait les humains depuis très longtemps selon une étude génétique. © AJC1, Flickr, CC by-nc 2.0

La tuberculose est l'une des maladies infectieuses les plus mortelles au monde. En 2011, 8,7 millions de personnes ont été touchées par ce mal et 1,4 million en sont mortes. D'autre part, il est estimé qu'environ 2,2 milliards d'individus portent la maladie sans avoir de symptômes, ce qui représente près d'un tiers de la population mondiale ! Heureusement, parmi ces porteurs sains, seuls 5 à 10 % développeront effectivement la tuberculose plus tard.

L'agent responsable est Mycobacterium tuberculosis. Cette bactérie infecte principalement les poumons et se propage par les voies aériennes. Elle est très résistante et peut survivre plusieurs semaines dans des crachats desséchés et même plusieurs mois dans la terre. Pour venir à bout de ce microbe pernicieux, il faut donc s'armer de patience et avaler des antibiotiques pendant six longs mois. D'autre part, seules une dizaine de bactéries sont nécessaires pour provoquer la maladie. À titre de comparaison, il faut ingérer de 100.000 à 100 millions de bactéries Salmonella pour déclencher une salmonellose.

Nombre estimé de cas de tuberculose pour 100.000 personnes. En bleu vif : de 0 à 10 ; entre bleu et jaune : de 10 à 100 ; en jaune vif : de 100 à 1.000 personnes malades. © Eubulides, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Comment M. tuberculosis a-t-elle émergé et a-t-elle évolué pour devenir aussi meurtrière ? Il a longtemps été estimé que la tuberculose était née lors du Néolithique et des débuts de la sédentarisation il y a environ 10.000 ans. Des chercheurs du Swiss Tropical and Public Health Institute viennent mettre fin à cette hypothèse. En s'intéressant aux origines de cette bactérie redoutable, ils ont montré qu'elle était probablement apparue beaucoup plus tôt, il y a 70.000 ans en Afrique. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature Genetics.

La tuberculose est apparue d’abord chez l’Homme puis chez les animaux

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont séquencé 259 souches de M. tuberculosis, prélevées à différents endroits du monde. Grâce aux données collectées, ils ont pu établir un arbre phylogénétique et reconstruire l'évolution historique de ce pathogène. En comparant cette progression génétique avec celle des Hommes, les scientifiques se sont rendu compte qu'elles étaient très similaires. « Nos résultats suggèrent que M. tuberculosis a émergé chez l'Homme il y a 70.000 ans an Afrique et l'a ensuite suivi lors de ses migrations à travers le monde » racontent-ils.

Selon les auteurs, les déplacements et les changements dans les habitudes de vie des Hommes au cours de l'histoire ont créé les conditions idéales pour permettre à M. tuberculosis d'évoluer vers ce qu'il est aujourd'hui. « Notre étude montre une augmentation de la diversité des souches de M. tuberculosis avec l'accroissement des populations humaines », explique Sebastien Gagneux, le directeur de l'équipe. Au cours du Néolithique, les Hommes se sont installés et ont formé des populations plus larges ce qui a probablement facilité la transmission de la maladie. « C'est sûrement à cette époque-là que la bactérie responsable de la tuberculose s'est propagée chez les animaux, rajoute le chercheur, simplement parce que c'est à cette période que l'Homme a débuté l'élevage. »

Cette étude renforce les connaissances sur la tuberculose et sur son évolution au cours du temps. De nombreuses questions restent cependant en suspens. On peut par exemple se demander comment la tuberculose a pu perdurer pendant 60.000 ans dans des petits groupes humains, avant la sédentarisation. La capacité de M. tuberculosis à résister à des conditions environnementales difficiles et à se cacher dans ses hôtes sans provoquer de symptômes a probablement facilité sa survie. Des travaux sont nécessaires pour éclaircir ce mystère.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi