Santé

Un test plus sensible du virus du Sida

ActualitéClassé sous :médecine , SIDA , test

Les médecins mesurent habituellement la charge virale des patients atteints du Sida grâce à la technique d'amplification de l'ARN du virus VIH présent dans le plasma sanguin. La sensibilité moyenne de ce type de méthode est de l'ordre d'une cinquantaine de copies virales par millilitre.

Un test plus sensible du virus du Sida

Or, Niel Constantine, de l'Ecole de Médecine de l'Université du Maryland, et ses collègues ont mis au point un nouveau test présentant une sensibilité 25 fois plus grande (jusqu'à un ou deux copies par millilitre). Le procédé, dont l'élaboration fait l'objet d'une publication dans l'American Journal of Clinical Pathology du mois de juillet, combine le test ELISA et la technique d'amplification par PCR pour détecter l'antigène p24, une protéine marqueur du VIH.

Bien qu'encore expérimental, il pourrait améliorer le suivi de la charge virale des patients et permettre ainsi aux médecins d'identifier au plus tôt les signes de résistance du virus et d'adapter le traitement. Il pourrait également intéresser les banques de sang étant donné sa capacité à détecter dans le sang la présence du virus seulement 12 jours après l'infection.

Des études complémentaires devront bien sûr être entreprises avant d'obtenir l'accord de mise sur le marché de la Food and Drug Administration (FDA).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi