Aux Etats Unis plus d'un million de personnes sont infectées par le virus du sida et 400.000 nouveaux cas sont annoncés chaque année.

Depuis la découverte du virus, les médicaments proposés n'éliminent pas complètement le virus mais diminuent sa multiplication dans l'organisme. Le traitement était très lourd avec de nombreux effets secondaires. En 1996, le malade devait prendre une dizaine de pilules qui sont passées à 5 puis à 3 en 2002. En 2003, 2 comprimés comprenant 2 sortes de trithérapie sont indiqués par jour.
Cela vous intéressera aussi

Ce jeudi 13 juillet 2006, le FDAFDA vient d'approuver une nouvelle composition consistant en une prise quotidienne d'un seul cachet comprenant 3 antivirauxantiviraux connus. Ce médicament, appelé Atripla, sera disponible dès la semaine prochaine. Il contient de l'efavirenz (inhibiteur de la transcriptase du VIHVIH), de l'Emtricitabine (ou l'Emtriva, un analogue nucléosidique), et du ténofovir (un analogue de l'adénineadénine qui inhibe la transcriptase inversetranscriptase inverse).

Ces trois ingrédients actifs agissent en bloquant la transcriptase inverse, une enzymeenzyme nécessaire à la réplicationréplication du VIH. Le docteur John G. Bartlett de l'Université John Hopkins de Baltimore a déclaré que "la disponibilité de l'Atripla marque l'aboutissement de dix ans d'efforts pour simplifier le traitement".

Ce n'est pas une révolution, mais une simplification d'un traitement existant. Les recherches de nouveaux traitements se poursuivent mais jusqu'à aujourd'hui aucun vaccinvaccin préventif ni même curatifcuratif suffisamment efficace n'a pu être trouvé.

Pa Brice Obadia & Hedi Haddadar