Santé

Plus de 2 heures devant sa télé, c’est un an et demi de vie en moins

ActualitéClassé sous :médecine , assis , position assise

Si on sait qu'il est mauvais pour la santé de passer trop de temps en position assise, quel en est l'impact réel sur notre espérance de vie ? Selon des chercheurs américains, rester assis moins de 3 heures par jour allongerait de 2 ans l'espérance de vie et regarder la télé moins de 2 heures quotidiennement prolongerait l'existence de 1,4 an. À vos marques, prêts, bougez !

Rester assis devant sa télévision n'est pas bon pour la santé. Selon Peter Katzmarzyk, l'un des auteurs de cette étude, dans cette position les muscles des jambes sont inactifs, ce qui perturbe les niveaux sanguins de sucre et de graisse. © Jason deCaires Taylor, Wikipédia, cc by sa 3.0

Les États-Unis sont les champions de l'obésité. Outre-Atlantique, un habitant sur trois est touché par l'épidémie de surpoids. Il n'existe pas une cause unique mais la maladie s'explique par un ensemble de facteurs, parmi lesquels une mauvaise alimentation et un manque d’activité physique.

Les effets néfastes de la sédentarité ont déjà été démontrés par le passé, l'inactivité étant corrélée au développement de pathologies mortelles comme le diabète ou des maladies cardiovasculaires. Mais quel est son impact sur l'espérance de vie d'une population ?

Des chercheurs du Pennington Biomedical Research Center à Bâton-Rouge (Louisiane) apportent un début de réponse à cette question en s'intéressant dans la revue British Medical Journal aux effets de la position assise et du temps passé devant la télévision sur la durée de vie des Américains.  

La position assise et la télévision sont mauvaises pour la santé

Pour connaître les habitudes de leurs compatriotes, ces scientifiques ont eu recours aux données collectées lors de deux vastes études en 2005-2006 puis 2009-2010. Ces résultats ont été ajoutés à ceux de cinq études, soit un total de 167.000 personnes, afin de déterminer un facteur de risque relatif, pondéré par plusieurs facteurs tels que le sexe ou l'âge.

Les Américains déclarent passer en moyenne 5 heures par jour en position assise. Or, lorsqu'on mesure réellement le temps passé assis, les études montrent qu'ils passent 7,7 heures sur bancs, chaises ou canapés. © colros, Flickr, cc by sa 2.0

Après différents calculs, ils sont parvenus à des résultats assez impressionnants. Rester longuement assis et regarder la télévision augmente globalement les risques de décès, toutes causes confondues, de 27 % et de 19 % respectivement. La perception effective de tels chiffres reste encore un peu floue.

De manière plus concrète, il a été établi que passer moins de 3 heures par jour en position assise augmente l'espérance de vie de 2 ans très précisément. Le temps passé devant la télé a également son importance : en-deçà de 2 heures par jour, c'est 1,38 année préservée sur l'ensemble d'une existence.

L'espérance de vie, une donnée complexe

Cependant, il faut se montrer prudent quant à l'interprétation de ce travail. Car d'une part, comme les auteurs le précisent eux-mêmes, ces résultats ne font qu'établir un lien entre plusieurs événements, mais n'apportent pas la preuve qu'ils sont intimement liés. Malgré tout, de nombreuses évidences issues de recherches passées abondent en ce sens.

D'autre part, il serait maladroit de conclure qu'une personne active mourra plus tardivement que quelqu'un préférant le calme de ses fauteuils. L'étude précise juste qu'augmenter le temps passé en position assise ou devant la télévision diminue l'espérance de vie aux États-Unis, mais cette dernière dépend de nombreux facteurs.

Les valeurs ne peuvent être prises pour strictement exactes, mais tendent plutôt à fournir une indication de l'impact d'un mode de vie sédentaire sur la durée de la vie, dans un pays où l'on recommande 150 minutes d'activité physique modérée ou intense par semaine.

Récemment, en Australie, une étude s'était donné le même objectif, se focalisant uniquement sur l'incidence de la télévision sur la santé. En conclusion, trop de temps passé devant le petit écran réduisait l'espérance de vie à la naissance de 1,8 an pour les hommes et de 1,5 an pour les femmes. Du même ordre d'idée.

Cela vous intéressera aussi