Santé

Flambée de fièvre Q aux Pays-Bas

ActualitéClassé sous :médecine , fièvre Q , Coxiella burnetii

Près de 700 cas de fièvre Q ont été enregistrés depuis le début 2007 aux Pays-Bas. Cette maladie infectieuse, due à la bactérie Coxiella burnetii, inquiète les autorités sanitaires locales.

La fièvre Q, une maladie extrêmement infectieuse, est connue dans la plupart des pays du monde. L'Europe n'est pas épargnée, comme en témoigne la poussée récente observée en Hollande. © Vonns / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

« C'est la flambée la plus importante rapportée dans la littérature », soulignent les rédacteurs du bulletin européen EurosurveillanceCoxiella burnetii infecte généralement les ruminants (ovins, caprins, bovins). L'homme peut être contaminé en respirant des poussières ou en inhalant des particules dans lesquelles la bactérie est présente. Dans la moitié des cas, l'infection est silencieuse. Sinon, elle se présente sous la forme d'un syndrome grippal aigu associant forte fièvre, frissons, céphalées et courbatures.

Bénigne dans la majorité des cas donc, cette zoonose peut toutefois évoluer sous une forme chronique, notamment chez des patients présentant une atteinte valvulaire cardiaque ou immunodéprimés. Chez la femme enceinte, elle peut aussi provoquer un avortement. Comme le souligne l'Institut de Veille sanitaire, « quel que soit le stade de la grossesse, elle nécessite une prise en charge médicale ».

Fait rassurant, « aucun des 677 cas rapportés ces derniers mois aux Pays-Bas n'a concerné de femme enceinte », précisent les rédacteurs d'Eurosurveillance. Les autorités sanitaires poursuivent toutefois leurs investigations pour remonter aux « multiples sources de l'infection ». Depuis 2007, la fièvre Q est devenue « un problème de santé publique important dans ce pays », poursuivent-ils. Auparavant, seuls 11 cas annuels étaient recensés...

Cela vous intéressera aussi