Santé

Dossier : les ossements sous le regard des scientifiques

ActualitéClassé sous :médecine , anthropologie , os

Découvrez le dossier « Secrets d'ossements, les énigmes résolues par la science ». Comment les os peuvent-ils aider une enquête criminelle ? Apprenez en quoi la datation au carbone 14 ou la croissance osseuse, utilisées par les anthropologues, permettent de résoudre des énigmes comme la mort de Toutânkhamon ou des soldats de Napoléon.

Je suis anthropologue de formation académique et dans la vie professionnelle, et je me spécialise en anthropologie judiciaire, médicolégale. Je suis également professeur d'anthropologie au Canada.

 

Ce cas est intéressant du point de vue anthropologique. En effet, il nous permet de voir quel genre de traces des objets contondants ou des manipulations peuvent laisser sur les ossements.

 

En observant une radiographie du crâne de Toutânkhamon, Bob Brier, spécialiste des momies à l'université de Long Island, a noté un caillot de sang calcifié situé à sa base.

 

L'anthropologie a permis de démontrer que plusieurs milliers de soldats de l'armée de Napoléon étaient décédés à cause du froid et du typhus, et non sous les coups de l'armée russe.

 

Comment identifier les victimes carbonisées du siège de Waco ? L'incendie a-t-il été allumé par des agents du FBI ? L'anthropologie judiciaire et médicolégale a pu aider à éclaircir les circonstances de ce drame.

 

L'ossification de l'os est la formation de tissu osseux par transformation d'un tissu fibreux ou cartilagineux en substance osseuse. Le degré d'ossification de l'os varie selon l'âge de la personne.

 

D'autres techniques ont également été utilisées à Waco pour déterminer l'âge des victimes. Chez les fœtus et les bébés, la longueur des os longs et leur degré de maturation nous renseignent beaucoup sur l'âge approximatif.

 

Lors de travaux d'excavation dans le sous-sol d'une maison est mis à jour un squelette d'une Amérindienne datant de l'an mil. L'anthropologue Kathy Reichs est appelée pour enquêter.

 

Tout être vivant dépend du carbone pour sa survie. Cet élément simple se combine avec d'autres atomes pour former des molécules complexes que les plantes et les animaux absorbent quotidiennement en les respirant, en les buvant mêlées à l'eau, et en les mangeant.

 

À découvrir aux éditions EDP Sciences, Secrets d'ossements, un ouvrage de Guy Gauthier.

 

Crâne de Toutânkhamon. La momie de l’enfant-pharaon est toujours conservée dans la vallée des rois. © Rémi Noyon, cc by sa 2.0