Santé

Le dextropropoxyphène sera retiré du marché

ActualitéClassé sous :médecine , dextropropoxyphène , antalgique

Suite à une réévaluation du rapport bénéfices/risques de tous les médicaments contenant du dextropropoxyphène, l'Afssaps a décidé de retirer la molécule antalgique des pharmacies.

Les antalgiques contenant du dextropropoxyphène ne seront plus disponibles à partir du 1ermars 2011. © Destination Santé

À partir du 1er mars 2011, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) procédera au retrait de toutes les spécialités contenant du dextropropoxyphène (DXP). Ce traitement très médiatisé depuis quelques mois, est indiqué contre les douleurs modérées à intenses de l'adulte. Vous en êtes utilisateur ? L'Afssaps a mis en ligne une série de questions/réponses pour vous indiquer la marche à suivre.

« Il est souhaitable que les patients prenant à ce jour des médicaments contenant l'association fixe dextropropoxyphène/paracétamol - c'est-à-dire le Di-Antalvic® et ses génériques - ou dextropropoxyphène/paracétamol/caféine - le Propofan® et ses génériques - consultent leur médecin dans les trois mois à venir », indique l'Agence.

Toujours se conformer aux prescriptions pour éviter le surdosage

« Des alternatives thérapeutiques existent, il appartiendra à votre médecin de décider de la meilleure stratégie à adopter ». Dans tous les cas, « il est et il sera indispensable de se conformer à ses prescriptions ».

Surtout, précise l'Afssaps, « il ne faut pas prendre d'autres traitements antalgiques sans avis médical, pour éviter notamment le risque de surdosage ». Pour tout savoir, consultez les questions/réponses de l'Afssaps sur ce sujet. Et au moindre doute, interrogez votre médecin.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi