Les prébiotiques, des sucres présents dans le lait maternel et qui contribuent à nourrir notre flore intestinale, pourraient aussi réduire le risque d'eczéma chez les bébés.
Cela vous intéressera aussi

Dès notre naissance, de nombreux micro-organismesmicro-organismes colonisent notre système digestif. Au fil des années, cette flore intestinaleflore intestinale se développe et nous aide à nous maintenir en bonne santé : elle nous défend contre les pathogènes et contribue au mécanisme de digestiondigestion. La flore intestinale jouerait également un rôle dans la sensibilité des enfants à certains aliments et allergènes, en régulant leur réponse immunitaireréponse immunitaire. Cette fonction serait attribuée, en partie, à l'effet du lait maternel sur les microbes intestinaux. En effet, le lait maternellait maternel contient des prébiotiquesprébiotiques, des ingrédients alimentaires qui exercent une action bénéfique sur la santé, en stimulant la croissance ou l'activité métabolique de certaines bactériesbactéries du tube digestiftube digestif. Une étude, publiée dans The Cochrane Librarys'est intéressée au rôle des prébiotiques dans la sensibilité aux allergiesallergies.

Une équipe australienne de l'université de Sydney a conduit cette étude sur plus de 1.400 enfants. De l'âge de 4 à 24 mois, leur source de lait en poudre était identique mais contenait ou non des prébiotiques. En parallèle, les auteurs ont suivi le nombre d'enfants développant des allergies : l'addition de prébiotiques réduirait le risque d'eczéma, mais n'aurait pas d'effet sur les autres types d'allergies. Par contre, chez les enfants à haut risque (c'est-à-dire dont l'un des membres de la famille est allergique), aucun impact significatif des prébiotiques n'a été observé.

Bien que les prébiotiques semblent limiter les risques d'eczémaeczéma chez les jeunes enfants, les résultats de cette étude sont ambigus et ne permettent pas de définir clairement leur rôle dans la susceptibilité aux allergies. Des études supplémentaires sont nécessaires pour déterminer s'il serait ou non intéressant de supplémenter le lait en poudre avec des prébiotiques.