Santé

Un vaccin contre la dengue aux résultats encourageants

ActualitéClassé sous :maladie , vaccin , dengue

Trois essais cliniques testant le vaccin contre la dengue, de Sanofi, révèlent son efficacité, surtout chez les enfants de plus de 9 ans. Le vaccin tétravalent a été administré en trois injections espacées de six mois.

La dengue est transmise par un moustique, comme Aedes aegypti. © James Gathany, CDC, Wikimedia Commons, DP

Chaque année, 50 millions de cas de dengue sont répertoriés dans le monde, dont 500.000 de dengue hémorragique, une forme grave de la maladie pouvant être mortelle. Les symptômes de la dengue rappellent ceux de la grippe. Cette maladie tropicale et subtropicale a atteint l'Europe en 2010 avec deux cas. Aucun traitement n'existe. La prévention consiste à éviter les piqûres de moustiques.

Dans un article paru dans New England Journal of Medicine, des chercheurs ont testé l'efficacité et la sécurité à long terme d'un vaccin contre la dengue dans des régions où la maladie est endémique. Ce candidat vaccin tétravalent (c'est-à-dire qui couvre une gamme préventive de quatre maladies) a été testé dans trois essais cliniques impliquant plus de 30.000 enfants âgés de 2 à 16 ans en Asie-Pacifique et en Amérique latine.

Le vaccin recombinant vivant atténué a été développé par Sanofi et testé en phase trois dans des essais cliniques randomisés, c'est-à-dire dans lesquels les sujets sont aléatoirement répartis. Le vaccin a été administré en trois fois : au début, puis 6 mois plus tard, puis à 12 mois. L'efficacité contre la dengue a été testée à long terme, sur une période de 25 mois (13 mois après la dernière dose), soit dans la troisième année. Les données étaient disponibles pour 10.165, 19.898 et 3.203 participants des trois essais.

Efficacité du vaccin (Vaccine Efficacy) chez les enfants des essais CYD14 et CYD15. En haut : enfants de 9 ans et plus (Participants 9 Yr of Age or Older) et en bas : enfants de moins de 9 ans (Participants under 9 Yr of Age). © Hadinegoro et al. 2015, New England Journal of Medicine

Le vaccin fonctionne mieux chez les enfants de plus de 9 ans

Résultats : pendant la troisième année, il y a eu 65 hospitalisations dues à la dengue sur 22.177 enfants vaccinés et 39 pour les 11.089 non-vaccinés. Pour les cas de dengue sévère, l'hospitalisation a touché 18 cas sur 22.177 participants dans le groupe vacciné, contre six sur 11.089 dans le groupe contrôle. Globalement, le risque chez les enfants de 2 à 16 ans était moins élevé dans le groupe vacciné que dans le groupe témoin. Dans leur article, les auteurs estiment que l'efficacité globale du vaccin est de 60 %.

Cependant, le vaccin était plus efficace chez les enfants âgés de 9 ans et plus (66 %) que chez les enfants de moins de 9 ans (45 %). L'efficacité du vaccin pour éviter l'hospitalisation était aussi supérieure chez les enfants de neuf ans et plus : elle était d'environ 80 % pour ceux de plus de 9 ans contre 56 % chez les plus jeunes. De même, le vaccin protégeait mieux les plus de 9 ans vis-à-vis de la dengue sévère (93,2 %) que les moins de 9 ans (44,5 %). Dans tous les cas, les participants se sont rétablis et il n'y a pas eu de différence significative entre les cas de dengue survenus dans le groupe des vaccinés et le groupe témoin chez les moins de 9 ans.

Au moment où ils ont été vaccinés, beaucoup d'enfants étaient déjà séropositifs pour la dengue. Or le vaccin était plus efficace chez ces enfants que chez ceux qui étaient séronégatifs à la dengue : par exemple, l'efficacité du vaccin chez les enfants de plus de 9 ans séropositifs dépassait 80 %.

Cela vous intéressera aussi