Les enfants ont grandi depuis les années 1960-1970. Le carnet de santé a enfin changé. © gpointstudio, Fotolia

Santé

Les enfants sont plus grands : le carnet de santé change enfin

ActualitéClassé sous :enfant , croissance , carnet de santé

Les courbes de croissance présentées dans le nouveau carnet de santé 2018 tiennent compte des évolutions de poids et de taille des petits Français au cours des dernières décennies. Les anciennes courbes, dépassées, n'avaient pas été mises à jour depuis deux générations.

Les parents ne le savaient pas, mais le carnet de santé montrait depuis très longtemps les mêmes graphiques, établis en 1979 « à partir des mesures de quelques centaines d'enfants nés dans les années 1950 ». Autrement dit, on comparait les enfants du XXIe siècle à leurs aïeux. Dans l'édition 2018 de ce carnet de santé, disponible le 1er avril, l'outil sera enfin fiable.

« De moins en moins de parents et de médecins avaient confiance en ces courbes, alors que c'est un outil essentiel et peu coûteux », explique à l'AFP Barbara Heude, chercheuse membre de l'équipe qui a redessiné ces courbes. « Ce n'est pas juste pour se demander si un enfant est normal ou non. Ce sont des repères pour aider à détecter des problèmes de santé, un outil maintenant parfaitement calibré », ajoute-t-elle.

« Par exemple, à 10 ans, la médiane de la taille des filles des nouvelles références est de 139,5 cm contre 134,7 cm » sur les courbes tracées en 1979, a relevé l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) dans un communiqué. Un garçon de 2 ans mesure aujourd'hui en moyenne environ 88 cm, contre 86 cm dans les anciennes courbes. À 6 ans, il atteint 1,18 m, contre 1,14 m autrefois. « On s'aperçoit que les enfants de 8, 10 ans sont nettement plus grands que ceux des années 1960-1970. La taille des adultes a aussi augmenté, mais pas autant », commente la présidente de l'Association française de pédiatrie ambulatoire, Sylvie Hubinois.

Les enfants de 8, 10 ans sont nettement plus grands que ceux des années 1960-1970.

Pour parvenir à ces chiffres, les chercheurs du laboratoire épidémiologie et statistiques de l'Inserm à Paris ont rassemblé « cinq millions de mesures recueillies sur des enfants âgés de 0 à 18 ans » en 2017.

Ces mesures de poids, taille et périmètre crânien ont été effectuées par 42 pédiatres tirés au sort. Ont été éliminées les « valeurs aberrantes ou pathologiques » et celles concernant les enfants nés avec un poids de moins de 2,5 kg, pour en garder 261.000 au total.

Un outil pour détecter le surpoids et l'obésité

« Pour nous, il n'y a pas eu de surprise dans les chiffres. On grandit plus vite, plus tôt. Et cette différence apparaît très jeune », souligne Barbara Heude. Pour l'expliquer, la communauté scientifique pointe l'amélioration de la nutrition et des conditions sanitaires, ainsi que la puberté plus précoce. Et certains soupçonnent des facteurs environnementaux et hormonaux.

L’alimentation et les conditions sanitaires pourraient expliquer en partie que les enfants soient plus grands. © Syda Productions, Fotolia

L'un des enjeux est la détection de l'obésité infantile, qui a fortement progressé des années 1970 à 2000, avant de se stabiliser. D'après Santé publique France, 17 % des 6-17 ans sont en surpoids, dont 4 % sont obèses. « Ce qui inquiète un pédiatre, c'est une déviation vers le haut ou vers le bas : attention, votre enfant est en train de trop grossir, ou il s'est arrêté de grandir, par exemple », déclare le docteur Hubinois.

Et la courbe la plus importante, c'est celle de la corpulence. Mais seulement « à partir de 2 ans », rappelle l'Inserm. Avant deux ans, tout enfant passe par une phase où il est potelé, un « pic d'adiposité » comme l'appellent les scientifiques, vers l'âge de 9 à 12 mois. L'indice de masse corporelle ne prend son sens qu'après.

Par ailleurs, il faut tenir compte de la taille des parents. Le nouveau carnet de santé donne ainsi une « formule de calcul de la taille cible parentale », à savoir une valeur de comparaison utile à l'âge de 18 ans. Elle correspond à la moyenne de la taille du père et de la mère, à laquelle on ajoute 13 cm pour les garçons, ou on retire 13 cm pour les filles.

  • Le carnet de santé 2018 présente de nouvelles courbes de croissance.
  • Celles-ci n’avaient pas été mises à jour depuis des décennies.
  • En un demi-siècle, les enfants ont grandi de manière significative.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Nao, le robot qui aide les enfants à l’école  Des chercheurs de l’école polytechnique de Lausanne, en Suisse, ont eu l'idée d'utiliser le robot Nao pour aider les enfants dans les écoles. L'androïde accompagne les bambins non pas en devenant leur professeur mais leur élève. Découvrez en vidéo l'étonnante utilisation de ce robot.