Désireux de travailler auprès d’enfants et passionné de médecine ? Découvre le métier de pédiatre, et associe tes deux centres d’intérêt. Exigeant mais passionnant, le métier de pédiatre est aussi un métier très gratifiant.

Le pédiatre est un médecin spécialisé dans le suivi du développement physique et psychologique des enfants, de la naissance à l’adolescence. Lorsqu’il exerce en maternité, le pédiatre intervient dès la naissance du bébé pour contrôler ses réflexes, sa mobilité, sa souplesse et le placement de ses hanches. Il peut ainsi détecter rapidement s’il y a d’éventuelles anomalies et décider de sa sortie ou non de l’hôpital.
En cabinet, le pédiatre va suivre l’enfant tout au long de sa croissance, détecter et traiter les différentes maladies infantiles qu’il rencontrera dans sa vie : bronchiolite, varicelle, rougeole, oreillons, rhinopharyngite… Il va également s’assurer de la bonne croissance de l’enfant et de son bon développement, aussi bien physiologique que psychologique. Il va suivre et effectuer les vaccinations nécessaires, contrôler le poids et la taille de l’enfant, l’orienter vers d’autres spécialistes si besoin (dentiste, orthoptiste, orthophoniste, ORL…) et demandera des examens supplémentaires si nécessaire (échographie, radio, prise de sang…).
Le pédiatre est également là pour détecter d’éventuelles difficultés, que ce soit au niveau scolaire ou comportemental. Il conseille alors les parents et leur prodigue conseils et recommandations.
Le pédiatre doit être aussi compétent avec des nourrissons qu’avec des adolescents, qu’il s’agisse de filles ou de garçons. Il doit ainsi couvrir différentes difficultés, différentes étapes de la vie, et faire face également à des maladies rares ou à des enfants en difficulté.

Les principales compétences et qualités à avoir

Un pédiatre doit faire preuve de multiples compétences et qualités :

  • Avoir un très bon relationnel ;
  • savoir mettre en confiance aussi bien les enfants que les parents ;
  • faire preuve d’empathie et de bienveillance ;
  • être patient et doux ;
  • avoir un grand sens de l’écoute ;
  • faire preuve de rigueur et savoir se remettre en question ;
  • mener une veille réglementaire en termes de médicaments, de décisions de santé publique ou d’épidémies ;
  • avoir un grand sens de l'observation et d’analyse ;
  • faire preuve de curiosité et de réactivité ;
  • savoir s’adapter à tous types d’enfants.
Le pédiatre assure le suivi physiologique et psychologique de ses patients, de leur naissance à l'adolescence. © Prostock-studio, Adobe Stock. 
Le pédiatre assure le suivi physiologique et psychologique de ses patients, de leur naissance à l'adolescence. © Prostock-studio, Adobe Stock. 

Les conditions de travail

Le pédiatre ne compte pas ses heures ! En plus de ses semaines de travail chargées, le pédiatre est également amené à travailler les weekends et jours fériés et peut assurer des astreintes de nuit lorsqu’il travaille à l' hôpital. Il peut également intervenir en maternité ou aux urgences pédiatriques. Le pédiatre peut être confronté à des cas difficiles, il doit donc avoir une bonne résistance mentale et faire face à de lourdes responsabilités.

Comment devenir pédiatre ?

Le métier de pédiatre est accessible à partir d’un niveau bac + 11. L’obtention du Diplôme d’Etat (DE) de docteur en médecine puis du Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES) en pédiatrie sont obligatoires pour pouvoir exercer ce métier.

Le salaire d’un pédiatre

Qu’il exerce en en hôpital ou en cabinet libéral, le salaire d’un pédiatre débutant se situe entre 2500 et 3500 euros bruts par mois. Après plusieurs années d’expérience, un pédiatre en hôpital pourra toucher une rémunération comprise entre 4500 et 5000 euros bruts mensuel. En cabinet libéral, son salaire va varier selon le volume de sa patientèle et de sa zone géographique. En moyenne sa rémunération est comprise entre 4000 et 6000 euros bruts par mois. Un pédiatre spécialisé peut voir son salaire atteindre les 10 000 euros brut par mois.

Les perspectives d’évolution d’un pédiatre

A l’hôpital, un pédiatre peut évoluer, après plusieurs années d’expérience, vers un poste d’enseignement au sein d’un CHU ou de responsable de service pédiatrique. Il peut également décider de quitter la fonction publique hospitalière pour ouvrir son propre cabinet en libéral. Lorsqu’il exerce déjà en libéral, un pédiatre peut décider de se sur-spécialiser en diabétologie, néonatologie, psychiatrie, traumatologie ou bien travailler au sein d’un cabinet pluridisciplinaire avec par exemple, des kinésithérapeute, des osthéopates, des psychologues travaillant essentiellement avec des enfants.

Entreprises qui emploient des pédiatres

  • Hôpital public ou privé ;
  • Clinique ;
  • Cabinet libéral ;
  • Service PMI.