Santé

En bref : une salmonelle a appris à résister aux antibiotiques

ActualitéClassé sous :biologie , salmonelle , infection alimentaire

Une salmonelle ultrarésistante aux antibiotiques s'est rapidement propagée en Afrique et atteint l'Europe et l'Asie. Face à cette expansion fulgurante, les experts tirent la sonnette d'alarme et incriminent l'emploi systématique de faibles doses d'antibiotiques dans les poulaillers.

L’utilisation systématique de faibles doses d'antibiotiques dans les élevages aviaires serait à l'origine de l'émergence d’une souche de salmonelle hyper-résistante. © US Department of Agriculture, Flickr, cc by 2.0

Les salmonelles sont responsables d'infections alimentaires qui peuvent être sévères en particulier chez les jeunes enfants, les personnes âgées et les immunodéprimés. Elles sont de plus en plus difficiles à combattre, en raison de l'augmentation de leur résistance aux antibiotiques utilisés pour les traiter. L'espèce Salmonella enterica sérotype Kentucky inquiète particulièrement les spécialistes. « Je n'ai jamais vu une salmonelle résistante se diffuser aussi rapidement », explique François-Xavier Weill, directeur de recherche à l'institut Pasteur.

Cette espèce bactérienne fut découverte dans les années 1930 aux États-Unis. En 2002, une souche résistante à l'antibiotique ciproflaxine fut repérée en Égypte. À la suite de cette observation, les événements se sont accélérés. La bactérie s'est progressivement implantée dans toute l'Afrique et atteint désormais l'Inde, l'Asie du Sud-Est et l'Europe. De plus, la souche de salmonelle ne s'est pas contentée de migrer, elle a récupéré au passage de nouvelles résistances à d'autres antibiotiques. Le déplacement et l'évolution de ce redoutable agent infectieux ont été décrits dans la revue The Lancet Infectious Diseases.

Les spécialistes pointent du doigt l'emploi abusif et systématique d'antibiotiques à faible dose dans les élevages de volaille. Cette pratique, utilisée pour améliorer la croissance et la santé des animaux, favoriserait le développement de microbes résistants. En effet, la flore intestinale des volatiles subit une pression de sélection continuelle, et devient peu à peu invulnérable aux antibiotiques. Devant l'expansion spectaculaire et rapide de cette « supersalmonelle », les experts lancent un appel afin de l'inclure dans les programmes nationaux de contrôle des salmonelles dans les filières aviaires.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi