La loi de Dolbear établit une équation entre la fréquence du chant du criquet et la température ambiante. © A Bremner, Flickr

Planète

Comment mesurer la température grâce au criquet ou au grillon ?

Question/RéponseClassé sous :Été , criquet , chant du grillon

Connaissez-vous la loi de Dolbear ? Ce physicien américain a établi une formule pour mesurer la température ambiante en fonction de la fréquence du chant du grillon. Voici comment l'appliquer et son explication.

Les criquets, grillons et sauterelles produisent un bruit émis par le frottement des pattes arrière sur les ailes ou des ailes entre elles. En 1897, le physicien américain Amos Emerson Dolbear a établi une relation entre la fréquence de ces stridulations chez le grillon et la température ambiante :

Température en degrés Fahrenheit = 50 + (g - 40)/4 ou g est le nombre de stridulations par minute. Convertie en degrés Celsius, cela donne T°C = 10 + (g - 40)/7,2. Pour faciliter le comptage, on peut prendre un référentiel sur 10 secondes, soit T°C = nombre de stridulations par 10 secondes x 0,83 + 4,44. Exemple : si vous comptez 33 stridulations en 10 secondes, la température est d'environ 32 °C.

L’explication scientifique de la loi de Dolbear

En physique, la loi d'Arrhenius établit que la vitesse d'une réaction chimique dépend de la température ambiante. Les contractions musculaires qui permettent au grillon de striduler sont liées à de telles réactions chimiques : plus il fait froid, plus elles sont lentes et moins les stridulations sont fréquentes. En effet, comme le grillon est un animal à sang froid, il n'est pas capable de réguler sa température interne et donc la fréquence de ses contractions musculaires. Cependant, la formule demeure approximative car la fréquence des stridulations peur varier selon l'espèce et l'âge de l'individu.

Si Dolbear est resté célèbre pour sa formule sur les grillons, il est à l'origine de bien d'autres inventions, dont le premier téléphone en 1865, soit 11 ans avant qu'Alexander Graham Bell ait fait breveter son modèle. Mais il a malheureusement été moins attentif aux formalités  administratives que son collègue et n'a jamais pu retrouver la paternité de son invention. Dolbeat est aussi à l'origine du kaléidoscope et d'un système d'éclairage à incandescence et l'auteur de nombreux ouvrages et contributions scientifiques.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi