Pensez à recycler votre téléphone au lieu de le jeter. Certaines sociétés sont spécialisées dans la gestion de ces appareils usagés. © sdecoret, fotolia

Planète

Comment recycler son téléphone ?

Question/RéponseClassé sous :Environnement , Eco-consommation , recycler un téléphone
 

Vous ne vous servez plus de votre téléphone ? Plutôt que de le ranger dans un coin, recyclez-le et, surtout, ne le jetez pas à la poubelle.

Votre téléphone portable ou smartphone est démodé ? Pire, il ne fonctionne plus ? Pas de panique, vous pouvez toujours recycler votre téléphone. Diverses méthodes existent pour réduire ainsi l'impact sur l'environnement.

Reprise et rachat de téléphones, cassés ou non

Sur Internet par exemple, certaines personnes acceptent de reprendre gratuitement, voire d'acheter des téléphones usagés. Vous pouvez également en faire don ou tenter de le revendre sur des sites de petites annonces.

Les associations caritatives, comme Emmaüs, reprennent également des objets et du mobilier. Les associations peuvent ensuite les revendre ou se charger elles-mêmes du recyclage.

Ne jetez pas votre smartphone à la poubelle !

Vous ne pouvez pas jeter un téléphone à la poubelle, car il contient des produits et des métaux lourds dangereux pour l'environnement. Vous pouvez en revanche faire appel à une entreprise de recyclage, qui se chargera de vous donner toutes les instructions à suivre pour recycler votre téléphone. Il suffit parfois de poster ou de déposer le téléphone à une adresse indiquée. Les collectivités locales et certains centres commerciaux reprennent également les appareils usagés pour ensuite les recycler.

Pense-bête : avant de recycler votre téléphone, de le revendre ou d'en faire don, n'oubliez surtout pas de retirer la carte Sim, qui contient toutes vos données personnelles.

Cela vous intéressera aussi

Interview 5/5 : le recyclage des appareils électroniques  Devant leur abondance, le recyclage des objets électroniques est un défi posé par le développement durable. François Moisan, directeur exécutif de la stratégie et de la recherche de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), nous parle des solutions envisagées pour y répondre.