Planète

La cape d'invisibilité des seiches inspire les roboticiens

Diaporama - Biomimétisme : quand la nature inspire les innovations
PhotoClassé sous :Nature , biomimétisme , monde animal
La cape d'invisibilité des seiches inspire les roboticiens
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

La cape d'invisibilité d'Harry Potter semble bien pratique. Peut-être que l'auteure, J.K Rowling, s'est inspirée des seiches pour l'inventer. Si les seiches ne disparaissent pas, elles sont capables de se fondre dans leur environnement, tout comme les pieuvres, pour devenir pratiquement invisibles. Cela est possible grâce à leur peau qui est constituée comme un feuillet de trois couches de cellules pigmentaires : les leucophores qui prennent une teinte blanche, les iridophores qui réfléchissent la lumière et prennent un aspect iridescent, et enfin, une dernière couche de chromatophores qui peuvent changer de couleur rapidement.

Cette peau de « caméléon » a inspiré les scientifiques du milieu de la robotique : en 2017, une équipe a conçu une cape d'invisibilité en s'inspirant de la peau des seiches. La peau synthétique en silicone peut être programmée pour former des formes et des motifs complexes.

© Hans Hillewaert, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0