Planète

Le Shinkansen, le train au bec d'oiseau

Diaporama - Biomimétisme : quand la nature inspire les innovations
PhotoClassé sous :Nature , biomimétisme , monde animal
Le Shinkansen, le train au bec d'oiseau
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le martin-pêcheur est un petit oiseau aquatique qui porte un bec long et fin pour pêcher des petits poissons, insectes ou batraciens dans l'eau. Ce bec a inspiré les ingénieurs japonais pour la conception du Shinkansen, le train à grande vitesse qui sillonne l'archipel nippon. Son avant profilé, bien visible sur les rames de la série 700, permet de réduire l'effet piston lorsqu'il entre à vive allure dans un tunnel, la vitesse de pointe du Shinkansen série 700 étant située entre 270 et 285 km/h.

Quand il s'y engouffre, le train génère une onde de choc bruyante qui ressemble à un bang et qui peut endommager la structure de l'ouvrage en plus de produire des nuisances sonores. Dans la nature, le bec du martin-pêcheur lui permet de fendre l'eau en faisant un minimum de remous, et s'avère tout aussi efficace pour attraper des proies volantes.