Planète

Introduction

Dossier - Le tigre de Tasmanie
DossierClassé sous :zoologie , tasmanie , Australie

Yann Michel

-

Le tigre de Tasmanie a disparu, mais les scientifiques espèrent utiliser une séquence d'ADN extraite pour créer un clone et donner à cette espèce un nouveau départ.

  
DossiersLe tigre de Tasmanie
 

Tasmanie : île située au Sud-Est de l'Australie, dont elle constitue un État fédéré; 68 400 km² (soit environ 0,9 % de la superficie totale de l'Australie) ; 472 000 habitants estimation 1999 (Tasmaniens). Capitale : Hobart (46 128 habitants estimation 1999) ; ville principale : Launceston (65 897 habitants estimation 1999).

Séparée de l'Australie par le détroit de Bass, parsemé de petites îles (Furneaux, du Roi, etc.) qui font le lien avec le continent, elle offre au Sud-Est des côtes découpées. Son relief est très accidenté ; à l'Ouest, les West Coast Ranges sont constituées de roches très anciennes, précambriennes, faillées et disloquées, dont l'altitude atteint 1 000 m vers le Sud ; au centre, le plateau central s'élève à plus de 1 600 m (1 617 m au mont Ossa); il est composé de roches du Secondaire soulevées au Tertiaire ; un vaste glacier l'a jadis occupé et de nombreux lacs s'y maintiennent, qui alimentent les rivières de l'île ; le couloir des Midlands est une plaine qui sépare le plateau central des Eastern Highlands, peu élevées, mais très accidentées.

Située entre les 40° et 45° de latitude Sud, sur le passage des grands vents d'ouest (les Westerlies), la Tasmanie jouit d'un climat océanique tempéré et pluvieux ; les West Coast Ranges et le plateau central, directement exposés aux Westerlies, reçoivent des précipitations abondantes (2 000 à 3 000 mm par an) ; les Midlands et les hautes terres de l'Est, moins directement exposées reçoivent moins de pluies. La végétation est composée de forêts à l'ouest (hêtres à feuilles persistantes), de prairies au centre, et d'une forêt d'eucalyptus très dégradée à l'Est.

Découverte par le Hollandais Abel Janszoon Tasman en 1642, l'île s'appela tout d'abord Terre de Van Diemen (elle ne reçut le nom de Tasmanie, en hommage à son découvreur, qu'en 1853). Ce fut le navigateur britannique Matthew Flinders qui, le premier, découvrit le détroit de Bass, et reconnut qu'il s'agissait d'une île (1801). Les Britanniques, qui occupèrent la Tasmanie à partir de 1803, y installèrent des colonies pénitentiaires (la capitale, Hobart, fondée en 1803 près de l'estuaire du Derwent, sur la côte sud plus abritée, fut le deuxième établissement colonial ouvert par les Britanniques en Australie). La population mélanésienne aborigène disparut dans la seconde moitié du XIXe siècle, exterminée par les colons. En 1901, la Tasmanie devint un État du Commonwealth australien.