Planète

L'acropole d'Athènes et le Parthénon

Dossier - Voyage en Grèce, pays des dieux de l'Olympe
DossierClassé sous :Voyage , Grèce , géographie

La Grèce possède de nombreux témoignages de sa gloire antique. Cette destination de choix propose autant de visages que d’îles à découvrir. Partez pour un voyage en Grèce entre terre et mer à la découverte du pays de Zeus et des dieux de la mythologie grecque.

  
DossiersVoyage en Grèce, pays des dieux de l'Olympe
 

Athènes n'est pas aussi polluée qu'on le dit. Certes, des murs de béton se sont élevés dans la ville mais le passé glorieux de la cité  qui regorgeait de fastes permet encore aujourd'hui de découvrir une capitale parsemée de joyaux. Elle continue ainsi d'attirer chaque année des millions de visiteurs qui se pressent notamment à l'acropole d'Athènes pour admirer le Parthénon.

Le Parthénon à Athènes. Les vestiges de la civilisation grecque ont perduré au fil des siècles et témoignent de la puissance du peuple grec durant l’Antiquité. © Tomfkemp, CC by-nc 2.0

Quand on pense à la Grèce, ce sont bien entendu les images de l'acropole d'Athènes et de tous les monuments de l'Antiquité qui viennent en premier à l'esprit du commun des mortels. Cet ensemble architectural et artistique datant de la seconde moitié du Ve siècle avant J.-C. est le legs de la Grèce antique.

Le patrimoine légendaire de la Grèce antique

À cette époque, Athènes est puissante et son influence gagne rapidement du terrain. La démocratie est instaurée, l'empire enchaîne les victoires et il devient bientôt un modèle à suivre. En ce temps-là, l'art est en pleine explosion ; un groupe d'artistes a mis tout son talent en commun pour étudier les plans ingénieux de Périclès, homme politique de la cité.

C'est sous les ordres du sculpteur Phéidias qu'ils transformèrent la colline de l'Acropole (acropolis en grec, qui signifie « ville haute ») en un monument artistique unique.

Le temple d'Athéna Nikè a été érigé en l’honneur de la déesse de la victoire. En effet, nikè signifie « victoire » en grec ancien. © Dimboukas, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Temples et monuments de l'acropole d'Athènes : le Parthénon…

L'acropole d'Athènes est constituée de trois parties majeures :

  • Les Propylées constituent l'entrée de la bâtisse et sont représentées par cinq colonnes encadrées par deux ailes de tailles différentes. C'est là que les ducs d'Athènes installèrent leurs palais. Il est possible d'admirer des frises retraçant des défaites infligées aux Perses sur le temple d'Athéna Nikè.
  • Le Parthénon, pièce maîtresse de l'Acropole, doit son nom à la « déesse vierge » Parthénos, et on y retrouve un ensemble de bas-reliefs mythologiques et de peintures. Aujourd'hui, le monument retrouve toute sa grandeur grâce à des moulages et des colonnes reconstitués.
  • L'Érechthéion est consacré aux deux protecteurs de la ville, Poséidon et Athéna. L'image emblématique de cette bâtisse est sans aucun doute les Caryatides, représentant six jeunes filles soutenant leur dais de pierre.

Aujourd'hui inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, l'Acropole fait partie des réalisations majeures de l'humanité. Autour de l'Acropole, sont également disséminés de nombreux autres monuments : le théâtre de Dionysos, l'odéon d'Hérode Atticus (où se déroule le festival d'Athènes) et le nouveau musée de l'Acropole. Celui-ci prend la forme d'un cube de verre, et renferme 4.000 pièces archéologiques, parmi lesquelles les Caryatides originales de l'Érechthéion.

Le temple de Zeus olympien, aussi appelé Olympiéion, se situe au pied de l’acropole d’Athènes. Sa construction s’est déroulée sur plusieurs siècles, avant de s’achever sous l’empereur romain Hadrien en 131 de notre ère. © Chrisfl, CC by-sa 2.5

Autre emblème de la ville, le temple de Zeus olympien, avec ses ruines impressionnantes, qui témoignent de ce qui fut l'un des plus vastes édifices de Grèce. Il demeure actuellement une quinzaine de colonnes encore visibles, sur la centaine construite à l'époque.