Planète

New York : l'Empire State Building et le World Trade Center

Dossier - Voyage aux États-Unis, de la côte est à l'Ouest américain
DossierClassé sous :Voyage , États-Unis , visiter les États-Unis

-

Les États-Unis recèlent de formidables cadres naturels et des ensembles urbains d'une incroyable diversité. Notre voyage aux États-Unis vous emmène à la découverte des plus beaux sites de la côte est jusqu'à l'Ouest américain.

  
DossiersVoyage aux États-Unis, de la côte est à l'Ouest américain
 

L'Empire State Building, situé dans le quartier de Midtown au 350 de la 5e Avenue de New York, est un passage obligé pour tous les visiteurs de la Grosse Pomme. Connu pour être l'un des plus grands gratte-ciel (skyscraper, en anglais) de New York depuis l'effondrement des tours jumelles du World Trade Center le 11 septembre 2001, il fournit aussi l'un des plus beaux panoramas de la ville avec le One World Trade Center, construit depuis les attentats.

Empire State Building. © Michael Muraz, CC BY-NC 2.0

La construction de l'édifice fut financée par John Jakob Raskob, ancien dirigeant de General Motors, le 17 mars 1930. Son édification fut un événement très suivi car les délais devaient être très courts, s'inscrivant dans la course aux gratte-ciel de l'époque. En ce temps-là, la construction, qui employait 3.400 ouvriers, avançait au rythme de plus de quatre étages par semaine. Grâce à un rythme effréné, sans jour de relâche (le travail continuant les dimanches et jours fériés), l'Empire State Building fut inauguré le 1er mai 1931, au bout de 410 jours de travaux !

L’Empire State Building offre des vues spectaculaires sur la Grosse Pomme. Il est devenu célèbre notamment grâce au film King Kong de 1933, tourné peu après la construction de l’édifice. © Jiuguang Wang, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0

Ainsi, pour réaliser cette œuvre colossale à New York, on a compté pas moins de 60.000 tonnes d'acier, 10 millions de briques et 200.000 tonnes de pierre. À l'intérieur se trouve un édifice de style Art déco où des matériaux nobles comme le marbre rose et le marbre blanc sont subtilement utilisés.

Sur les traces de King Kong

Outre son intérêt historique, l'Empire State Building représente aujourd'hui un intérêt touristique certain avec ses deux observatoires du 86e et du 102e étage. Nous invitons les visiteurs à jouer les sky boys en montant tout en haut de l'édifice. Pour ce faire, 73 ascenseurs rapides sont à votre disposition. Si vous souhaitez atteindre les observatoires à pied, il vous faudra grimper 1.860 marches. Quand vous arrivez au sommet, une vue exceptionnelle sur la ville de New York et ses environs s'offre à vous (Central Park, Chrysler Building, Staten Island, etc.). N'hésitez pas à marcher sur les traces de King Kong, et venez observer les grands édifices qui ont fait la renommée de Big Apple.

Le panorama de New York, vu de l’observatoire du 86e étage de l'Empire State Building. © Martin Dürrschnabel, Wikimedia Commons, DP

Dans le même quartier, à quelques mètres de là, se trouvent également les bâtiments du siège de l'ONU, au bord de l'East River, qui méritent un court arrêt. Notamment pour l'agréable parc où de nombreuses sculptures représentant la paix sont exposées. De là, les visiteurs jouiront d'une jolie vue sur le pont de Queensboro.

Les nouvelles tours du World Trade Center

Le site du World Trade Center a de son côté connu de nombreuses transformations depuis la destruction des tours jumelles suite aux attentats du 11 septembre 2001. Sur l'emplacement des tours, surnommé Ground zero, repose désormais le mémorial du 11 septembre.

De nouveaux gratte-ciel ont aussi été érigés. C'est notamment le cas du One World Trade Center, une tour de 104 étages haute de 541 mètres. L'ouverture au public a eu lieu en mai 2015. Non loin de là, toujours dans le Lower Manathan, le bâtiment 7 du World Trade Center (ou Seven World Trade Center) a quant à lui été inauguré en 2006.