Si sur un chantier, le maître d’œuvre est celui qui détient les compétences techniques, c’est le maître d’ouvrage, le commanditaire des travaux, qui détient le pouvoir de décision. © goodluz, Shutterstock

Maison

Quelle différence entre un maître d’œuvre et un maître d’ouvrage ?

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , maître d’œuvre , maître d’ouvrage

Au moment de construire, de rénover ou de transformer sa maison ou son appartement, il est bon de savoir clairement différencier maître d'œuvre et maître d'ouvrage. Car les rôles de chacun dans le déroulement du chantier sont bien définis.

Maître d'œuvre et maître d'ouvrage. Des termes utilisés dans le jargon de la construction. Et des termes qu'il est parfois difficile de distinguer pour le néophyte. D'autant qu'il peut arriver que la maîtrise d'œuvre et la maîtrise d'ouvrage soient assurées par une seule et unique personne.

Pour présenter les choses simplement, disons que le maître d'ouvrage est tout simplement le client. Celui qui est à l'origine de la commande du chantier. Il peut donc s'agir d'un particulier - de vous ou moi, en d'autres termes - mais aussi d'un professionnel. Un architecte d'intérieur ou un bureau d'études, par exemple, auquel le client final aurait délégué ce rôle. Le maître d'œuvre, de son côté, est la personne ou l'entreprise - un architecte, un bureau d'études ou un artisan par exemple - chargée de la conception du projet. Il assure le suivi des travaux et la coordination des différents corps de métiers. Le tout sous les ordres du maître d'ouvrage, dans le respect des délais et du budget.

Les termes de maître d’œuvre et de maître d’ouvrage peuvent aussi être étendus à d’autres domaines. Le premier est alors chef de projet et le second, porteur du projet. © 7grwb, Fotolia

Chacun son rôle

Pour avoir une idée un peu plus concrète des principales différences qui peuvent exister entre un maître d'œuvre et un maître d'ouvrage, voici quelques exemples. Le maître d'œuvre, compte tenu de ses compétences techniques d'expert du bâtiment et de son carnet d'adresses, peut proposer une liste d'entrepreneurs qui pourront intervenir sur le chantier. Mais le choix final revient au maître d'ouvrage. Concernant les factures, l'une des missions du maître d'œuvre est de les vérifier. Charge en revanche au maître d'ouvrage de les acquitter. À la réception des travaux, c'est toujours le maître d'ouvrage qui signe le PV, sous assistance cependant du maître d'œuvre.

Du côté des assurances aussi, maître d'œuvre et maître d'ouvrage se distinguent. Le premier doit se protéger contre un éventuel litige - tant avec le client qu'avec les entreprises prestataires - portant sur la conformité des travaux. Il doit donc contracter une responsabilité civile décennale et de préférence aussi, une responsabilité civile générale. Le maître d'ouvrage, quant à lui, doit souscrire une assurance dommages-ouvrage avant ouverture du chantier. Celle-ci le couvrira pendant 10 ans au cas où l'entreprise en charge des travaux s'avèrerait défaillante à assurer des travaux de réparation.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

La Popup House : une maison passive montée en quatre jours  Monter une maison avec seulement un tournevis et des matériaux recyclés pourrait ressembler à de la science-fiction. Et pourtant c’est le pari que s’est fixé Multipod Studio avec la Popup House. Découvrez en vidéo le montage éclair de cette maison dans le sud de la France.