Voici d'autres lieux d'intérêt à voir dans l'Orne, comme Alençon et son château ainsi que Camembert, un petit village.
Le château des Ducs d'Alençon. © Romain Bréget, <em>Wikimedia Commons</em>, CC by-sa 3.0

Le château des Ducs d'Alençon. © Romain Bréget, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

L'office du tourisme du pays d'Alençon (tél. : 02 33 80 66 33) vous renseignera quant aux circuits à faire pour découvrir le patrimoine de la ville :

  • l'hôtel de ville stylestyle Louis XVI ;
  • le château des Ducs d'Alençon ;
  • la maison d'Ozé ;
  • le quartier Saint-Léonard ;
  • la préfecture (ancien hôtel de Guise) ;
  • les vieilles maisons à pans de boisbois et balconsbalcons en ferfer forgé ;
  • le musée des beaux-arts et de la dentelle, au sein de la cour carrée de la dentelle, près de l'hôtel de ville (tél. : 02 33 32 40 07).
Le village Camembert. © normandiereflex, Fotolia

Le village Camembert. © normandiereflex, Fotolia

Le village Camembert

Camembert est un petit village de Normandie, dans l'Orne. Perchée sur une colline dans le fertile pays d'Auge, surplombant la Viette, une rivière pleine de truitestruites, la commune se compose de maisons en colombagecolombage autour de l'église.

Les origines du village datent de la période carolingienne, bien avant l'invasion de l'Angleterre menée par Guillaume Le Conquérant en 1066. Un certain Franc, qui s'appelait Mambert, est devenu propriétaire d'une assez grande étendue de terrain. Au Moyen Âge, cet endroit fut connu sous le nom de « Champ de Mambert ». Le village est répertorié dans les archives de l'Église au XVIe siècle sous le nom de « Campo Mauberti ». Les générations d'habitants ont transformé ce nom en « Camembert ». La patronne du village est sainte Anne. Sa population est de 190 personnes. Sa superficie avoisine les 1.000 hectares.